Le Foyer de Cachan :

un siècle d’histoire partagé avec La Poste

Groupe
Publié le 2 août 2022
Mis à jour le 5 août 2022

Créé en 1888 pour venir en aide aux orphelins du personnel des PTT, le Foyer de Cachan assure aujourd’hui encore sa mission auprès des jeunes en difficulté. Retour sur un siècle d’engagement, avec le soutien infaillible de La Poste.

Tout commence en 1888. Des fonctionnaires des PTT fondent l'Orphelinat des Sous-Agents et Ouvriers des PTT, une association en faveur des orphelins de guerre de leur institution. Après la Première Guerre mondiale, en 1923, la construction d'un véritable orphelinat s’impose. Depuis, Le Foyer de Cachan n’a cessé d’évoluer mais sa mission première est restée la même : l’accompagnement des jeunes en difficultés pour les aider à bâtir leur avenir.

Le Foyer de Cachan : un projet de solidarité qui fêtera ses 100 ans

En 1922, l’orphelinat des Postes et Télécommunications est reconnu officiellement "association d’intérêt public" par l’État. Cette même année, une centaine de jeunes garçons font leur entrée dans un orphelinat tout neuf construit sur un terrain boisé de cinq hectares à proximité de Paris. Près de 100 ans plus tard, le Foyer de Cachan, tel qu’il se nomme aujourd’hui, abrite le lycée professionnel Robert Keller, un internat, une résidence pour étudiants, et accueille, chaque année, environ 450 élèves. Des filles et des garçons qui ont "décroché" du système éducatif classique, à cause de difficultés personnelles, d’apprentissage, ou familiales.

A côté des cours classiques, une équipe d’éducateurs spécialisés veille sur ces élèves et les aide à retrouver un cadre, une famille et la confiance en eux-mêmes. L’épanouissement passe également par la culture, le sport et les activités périscolaires organisées par l’équipe pédagogique. Cet établissement privé sous contrat avec l’État a ainsi obtenu le label de "lycée des métiers" attribué par l’Éducation Nationale et la certification du CFA Robert Keller.

La réussite des jeunes au bout du parcours

Aujourd’hui, l’offre de formation, en voie scolaire et en alternance, concerne les métiers de la sécurité, de l’électricité et du numérique, les soins à la personne et le commerce, du CAP au Bac+2. Des filières professionnelles qui ancrent les jeunes dans la réalité du monde du travail et leur permettent de bâtir un véritable projet de vie. Avec, à la clé, la réussite : les résultats au Bac se situent en effet, chaque année, très au-dessus de la moyenne nationale des lycées professionnels.

"Le Foyer de Cachan est historiquement ancré dans les valeurs de service public et de solidarité et a toujours su s’adapter aux exigences de chaque époque. Chaque année, près de 150 000 jeunes quittent le système éducatif sans diplôme et les trois quarts se retrouvent au chômage. Mais pour nous, ici, il n’y a pas de fatalité !"

Françoise Eslinger

Présidente du Foyer de Cachan

La Poste, partenaire historique du Foyer du Cachan

Fidèle aux valeurs de solidarité et d’intérêt général, La Poste n’a jamais cessé de soutenir le Foyer de Cachan. Aujourd’hui encore, l’entreprise verse une subvention sociale permettant d’accueillir prioritairement et dans des conditions privilégiées les enfants de postiers, lycéens ou étudiants. Une part de la taxe d'apprentissage collectée par La Poste est également redistribuée au Foyer. Un soutien qui sert à moderniser les plateaux techniques du lycée, pour que les jeunes du Foyer de Cachan aient, année après année, toutes les chances de réussir !