Publié le 22 novembre 2022
Mis à jour le 23 novembre 2022

Avec l’ensemble de ses parties prenantes, le groupe La Poste encourage le partage des expertises pour construire de nouvelles réponses aux défis environnementaux et opérationnels de la logistique urbaine. Ces multiples échanges et collaborations concourent à l’émergence de solutions de logistique urbaine plus performantes.

un tramway

La collaboration de tous les acteurs de l’écosystème logistique constitue une condition nécessaire au développement de réponses performantes et durables.

Avec les collectivités territoriales et le service public : La Poste se coordonne

Le groupe La Poste prolonge l’action menée avec les collectivités auprès des associations d’élus. Il travaille avec elles à construire des outils et des supports d’acculturation à la logistique urbaine. Par exemple :

  • la réalisation d’un documentaire sur la logistique urbaine avec les élus de Toulouse, Montpellier et Annecy ;

  • la production d’un guide pratique de la logistique urbaine avec Intercommunalités de France et la réalisation d’un webinaire permettant d’en présenter les mesures les plus significatives ;

  • la participation à des conférences et des ateliers de sensibilisation aux enjeux du dernier kilomètre auprès d’élus des villes adhérentes de Centre-Ville en Mouvement.

Avec les professionnels, sur l’enjeu du dernier kilomètre : La Poste accompagne

Principal acteur du dernier kilomètre sur le marché du colis, le groupe La Poste est confronté à des problématiques communes à tous les opérateurs logistiques, qui lui permet de :

  • contribuer aux échanges au sein de la filière transport logistique, en particulier dans le cadre de France Logistique ;

  • dialoguer avec les pouvoirs publics nationaux et porter des propositions et des projets ;

  • participer aux groupes de travail mis en place par l’Etat pour actualiser la stratégie nationale d’innovation en logistique ;

  • adhérer et participer aux travaux de différentes structures qui favorisent la mobilité décarbonée et l’innovation en logistique, telles l’AVERE ou la Fabrique de la Logistique ;

  • Agir avec les opérateurs en matière de cyclo-logistique ;

  • Coopérer aux travaux des Boites à vélo avec le soutien de l’Etat.

Avec les universitaires et les acteurs de la recherche : La Poste innove

Les collaborations du groupe La Poste avec les universitaires et le monde de la recherche couvrent une grande diversité de questions posées par la logistique urbaine de demain.

Ces questions concernent notamment :

Le véhicule autonome Caretta

le véhicule autonome Caretta

Les véhicules, en particulier les voitures autonomes, susceptibles de modifier en profondeur les modalités de délivrance des services, à horizon de 10 ans ;

Le recours à la robotisation des opérations de chargement et de déchargement ;

Le développement des mulimodalités qui permettraient de réduire les émissions carbone associées au transport routier par le recours à la voie d’eau ou aux réseaux urbains de voyageurs ;

Elles se traduisent par des productions (rapports de recherche, thèses, publications…) comme  :

-          L'étude par Kedge Business School portant sur la logistique fluviale.

 Elles génèrent des expérimentations préfigurant les innovations de demain :

-          L'expérimentation menée à Montpellier par le cluster CARA s’appuyant sur les cas d’usage du robot « Caretta ».