Publié le 6 mars 2023

Le contrat de présence postale territoriale fixe les règles de la mission d’aménagement et de développement du territoire confiée à La Poste. Depuis la signature du 1er contrat en 2008, coconstruit par l’État, le groupe La Poste et l'Association des maires de France et des présidents d'intercommunalité (AMF), plus de 2,4 milliards d’euros ont été investis dans les territoires pour adapter et moderniser la présence postale et accompagner la clientèle dans l'inclusion numérique. Retour sur des actions menées lors du contrat 2020-2022.

A Saint-Pryvé-Saint-Mesmin (Loiret), un point de services La Poste Relais Services Plus est désormais en activité. Fruit du partenariat entre l'établissement et service d'aide par le travail (Esat) La Couronnerie, la Municipalité et La Poste, ce point de contact met à coontribution huit travailleurs en situation de handicap de l’Esat.

Propriétaire du bâtiment, la Municipalité a entrepris des travaux d’aménagement d’un montant de 78 000 euros, avec un financement de La Poste à hauteur de 80 % via le fonds de péréquation.

Un partenariat gagnant-gagnant pour concilier accès aux services postaux et insertion professionnelle pour les travailleurs de l’Esat La Couronnerie. 

Découvrir le projet

Comme sur l'ensemble du territoire, les maires des départements du Cher et de l'Indre disposant d'un point de présence postale sur leur commune, ont récemment été conviés à une réunion d’information, à l’initiative de la Commission départementale de présence postale territoriale (CDPPT), dont l'objectif est de faire connaître le rôle et les missions de la CDPPT et de rencontrer les membres élus qui la composent.

L’enjeu de ce type de rencontres est d'engager les élus locaux à solliciter la commission pour financer, via le fonds de péréquation postale, leurs projets liés à la présence postale sur leur territoire.

Dans le cadre de sa contribution à l’aménagement du territoire, le groupe La Poste mène ainsi une concertation étroite avec les collectivités

Découvrir cette instance du dialogue territorial

Sixième contrat de présence postale

Bénéficiant d’un financement public de 177 millions d’euros par an, le contrat de présence postale territoriale 2023-2025 illustre les engagements forts pris par La Poste, l’AMF et l’Etat pour garantir un service public de qualité. Afin de répondre aux attentes des usagers et des élus, les signataires s’engagent à mettre la qualité de service, l’offre de services et l’accessibilité au cœur de ce contrat.

Découvrir le nouveau contrat