Publié le 19 décembre 2021

Les postiers bretons à pied d’œuvre pour livrer les colis de Noël

Courrier et colis
Bretagne

Brest, Dinan, Vannes, Rennes Le Rheu : Partout en Bretagne, La Poste adapte ses organisations pour gérer le flux de colis de cette fin d’année.

Comme chaque fin d’année, La Poste mobilise toutes ses forces et déploie une organisation exceptionnelle pour faire face à l’augmentation du nombre de colis. Après une fin d’année 2020 record, La Poste gère de nouveau des volumes très forts : entre 100 et 120 millions de Colissimo en novembre et décembre 2021.

Des moyens humains et logistiques supplémentaires

Pour la période de pic de trafic allant du 15 novembre au 24 décembre 2021, sur le secteur de Brest couvrant 55 communes du Finistère, près de 15 000 colis sont distribués par jour, contre une moyenne de 6 500 habituellement. Pour distribuer tous les colis confiés à La Poste, en complément des 462 postiers, 60 saisonniers ont été recrutés sur l’établissement de Brest.

A la plateforme Services-Courrier-Colis de Dinan (Côtes-d’Armor), jusqu’à 3 000 colis sont distribués par jour pour un total d’environ 66 000 colis sur toute la période. Pour l’occasion, 19 saisonniers ont été recrutés. De plus, pour garantir le transport de tous les Colissimo, 8 tournées supplémentaires sont mises en place. A Saint-Jouan-des-Guérets en Ille-et-Vilaine ce sont 20 saisonniers qui ont été recrutés pour aider au traitement des 170 000 colis sur l’ensemble des cinq plateformes de l’établissement.

A la plateforme multi-flux de Vannes Le Prat (Morbihan), pour cette même période, 40 saisonniers sont venus en renfort des équipes. Ils effectuent 23 tournées complémentaires, dont cinq dédiées aux colis. Neuf camions, au lieu de 6 habituellement, livrent chaque jour des colis en provenance de toute La France et à destination du Morbihan.

Pour assurer leurs missions et faciliter leur intégration, tous les nouveaux agents recrutés suivent un parcours de formation alternant théorie et pratique : formation liée aux gestes métier et au suivi des process, réalisation d’une tournée en binôme, formation à la santé et sécurité au travail, et notamment sur les mesures barrières et la prévention routière.

Les colis sont chargés en vrac dans les camions. Cette méthode permet de quasiment tripler la capacité de chargement. On traite ainsi de plus en plus de colis, tout en limitant le nombre de camions sur la route. L’idée est de livrer plus en émettant moins de CO2.

Frédéric Lopez

Directeur de la plateforme multi-flux de Vannes

Innovations industrielles à la plateforme Colissimo de Rennes-Le-Rheu

La plateforme Colissimo implantée sur la commune de Le Rheu près de Rennes, est unique en Bretagne. Elle concentre et disperse les colis en provenance et à destination de 7 départements (22, 29, 35, 56, 53, 50, 14) 6 jours sur 7. D’une superficie de 25 000 m², la plateforme est équipée d’une trieuse de paquets "grand débit", de 1 170m de long, permettant de traiter 10 000 colis/heure sur 440 destinations. Pour répondre à la croissance des volumes de colis liée au développement du e-commerce, 3,5 millions d’euros ont été investis par La Poste en 2019, dans la modernisation de la plateforme.

Du 15 novembre au 24 décembre, près de 7,4 millions de colis seront traités par les 220 agents de la plateforme. Au plus fort de l’activité, les volumes monteront à 270 000 colis traités en une seule journée. Afin d’accompagner cette forte croissance temporaire, des saisonniers ont été recrutés sur la période, pour aider les 220 agents colis. Chaque jour, 500 camions arrivent et repartent de la plateforme. Pour garantir le transport de tous les colis, 255 liaisons routières hebdomadaires supplémentaires ont été déployées.

1 milliard de colis en 2030 : un défi à relever

La crise sanitaire a accéléré le changement des habitudes de consommation : les e-acheteurs sont de plus en plus nombreux et leurs achats en ligne de plus en plus fréquents. 41,6 millions de Français achètent sur Internet, ce qui représente 1,5 million de plus qu’en 2019, selon la Fevad. Dans ce contexte, les volumes de Colissimo à trier et livrer ont bondi de près de 30% en un an. En 2020, le marché a progressé de 3 années en une. La stratégie d’investissements de La Poste dans son outil de production courrier-colis en France décidée en 2018 s’est révélée essentielle pour absorber cette croissance exceptionnelle. Il est désormais nécessaire d’envisager un deuxième volet du programme de modernisation industrielle afin d’être capable, d’ici 2030, de trier et livrer 1 milliard de colis par an, soit deux fois plus qu’actuellement (471 millions de Colissimo en 2020).