Publié le 31 mai 2022

Le code postal fête ses 50 ans

Courrier et colis
Récit
National

Cinq chiffres au service de l’accélération des échanges et de la définition des territoires.

Exemplaire du code postal, 1973 (95 DUR 35) © Musée de La Poste - La Poste, 2022

Lorsque le code postal entre en vigueur en France à l’été 1972, c’est une autre époque du courrier que connaît la France : la croissance annuelle des flux alors de 10,4 milliards de lettres, est à deux chiffres  et des milliers de postiers trient les plis à la main. La demande économique, administrative et sociale en matière de rapidité et de précision impose la nouveauté : l’indice minéralogique des 90 départements mêlé au numéro des 7 400 bureaux de poste distributeurs forme le code postal qui doit permettre d’identifier chacune des 37 000 communes à mieux desservir.

Affiche : « Code postal casé, courrier bien envoyé », 1990 (AF-151) © Musée de La Poste - La Poste, 2022

Affiche : « Code postal casé, courrier bien envoyé », 1990 (AF-151) © Musée de La Poste - La Poste, 2022

L’ambition n’est pas mince. La Poste veut multiplier par dix le rythme de traitement du courrier, passant de 2 000 lettres/h à 25 000 plis/h. Ainsi, derrière le code postal se cache la plus grande transformation industrielle connue par l’administration : dans une cinquantaine de centres de tri automatisé (CTA) répartis en France à terme, des lecteurs-optiques doivent lire les chiffres du code, les traduire en codes-barres phosphorescents sur les enveloppes, que d’autres machines vont ensuite répartir.

En outre, ce programme constitue le point d’orgue d’un plan trentenaire. Débuté en 1965 avec le code à deux chiffres, enrichi en 1969 par la séparation tarifaire des flux « urgents » et « ordinaires », il s’achèvera dans les années 1990 avec la normalisation de l’adresse par les enveloppes à lignes et à cases.

Pour amener les Français à user du code postal, les PTT déploient une campagne d’information inédite promouvant le slogan « mot de passe du courrier », qui résonne aujourd’hui avec une certaine modernité  à l’heure du numérique !

Affiche : « Ça passe mieux avec le code postal (AF-173) © Musée de La Poste - La Poste, 2022

Affiche : « Ça passe mieux avec le code postal (AF-173) © Musée de La Poste - La Poste, 2022

Deux timbres-poste sont émis et des brochures distribuées aux guichets comme dans les boites aux lettres. La presse nationale publie des avis ; les salles de cinéma projettent un film de sensibilisation ; les radios proposent des spots et organisent des jeux-concours ; la seule chaine de télévision diffuse des films publicitaires, mobilisant Coluche et le canard Saturnin prêchant le code postal aux téléspectateurs.

La campagne est maintenue jusqu’à ce que 90 % du courrier soit correctement codé… en 1978.

(1)Visuel 1 : Exemplaire du code postal, 1973 (95 DUR 35) © Musée de La Poste - La Poste, 2022