Publié le 7 novembre 2021

Centre financier de Paris : L'APPUI favorise l'inclusion bancaire

L'APPUI exerce une mission de soutien et de conseil aux clients en situation de fragilité financière. Député (LREM) de Dordogne, Philippe Chassaing était en visite, il y a quelques semaines, au centre financier de Paris afin de découvrir ce service gratuit et confidentiel d’accompagnement budgétaire et bancaire de La Banque Postale.

Pour prévenir l’aggravation des difficultés financières et aider les clients qui connaissent des problèmes budgétaires de manière répétée ou ponctuelle, La Banque Postale propose un service dédié : l’APPUI, service confidentiel et gratuit d’accompagnement budgétaire et bancaire, situé au sein du centre financier de Paris.

Député (LREM) de Dordogne, Philippe Chassaing est l’auteur d’un rapport sur l’inclusion bancaire publié en juin 2019. Le Premier ministre Jean Castex a confié à Philippe Chassaing une mission parlementaire relative à la prévention du surendettement et au développement du microcrédit. Celle-ci permet de réaliser un bilan des préconisations formulées dans le rapport de 2019 et de formuler un ensemble de recommandations. C’est dans ce cadre que Philippe Chassaing a pris l’initiative de rendre visite au service de l’APPUI afin de mieux appréhender les dispositifs d’accompagnement des clientèles fragiles et de prévenir les mécanismes de surendettement.

Ce service mérite vraiment d’être mieux connu du grand public. D’autant plus que La Banque Postale, de par son ADN et la typologie de sa clientèle, a un rôle extrêmement important dans l’inclusion des plus précaires.

Philippe Chassaing

Député (LREM) de Dordogne

Un diagnostic budgétaire personnalisé

Au centre financier de Paris, les clients sont accompagnés par un plateau téléphonique de 25 collaborateurs. Ils peuvent ainsi faire un point complet sur leur situation budgétaire avec un chargé de clientèle qui les conseille au téléphone, grâce à un numéro unique non surtaxé, pour trouver de nouvelles solutions. Ensemble, ils peuvent dès lors réaliser un diagnostic budgétaire (analyse des ressources et des charges contraintes, identification des leviers pour équilibrer le budget).

"Mon intuition est qu’il y a des gens qui sont objectivement en surendettement depuis très longtemps et qui ne déposent pas de dossiers. Je pense qu’il faut absolument les inciter à rencontrer des professionnels tels que ceux de la Banque Postale pour soit les accompagner vers une solution de surendettement, soit trouver des solutions efficaces et pérennes pour sortir de cette situation de surendettement ou de grande difficulté financière" a souligné Philippe Chassaing.

Des explications peuvent également être données sur le fonctionnement des produits et services bancaires, mais aussi des informations sur les droits et les dispositifs de prestations sociales existantes. "Il est important que les clients soient pleinement acteurs dans la démarche de remise à l’équilibre de leurs comptes. Des clients peuvent avoir fait des crédits de trop, des crédits pour rembourser ou aider à rembourser des charges contraintes" rappelle Carine Lembeye Nam Hee, manager au service de l’APPUI.

Les conseillers de l’APPUI, qui reçoivent sur Paris environ 200 appels par jour, travaillent main dans la main avec les acteurs sociaux pour plus d’efficacité.

A l’issue de tout entretien avec un conseiller, des solutions concrètes et adaptées à chaque situation sont proposées au client comme le rachat ou la renégociation de crédit, ou une mise en relation avec une structure partenaire spécialisée.

"J’ai appris le métier de chargé de clientèle quand je suis arrivée en juin dernier. Il faut avoir quelques notions et de l’appétence pour le milieu bancaire. C’est aussi un métier en contact permanent avec le public qui est très enrichissant humainement" précise Valérie Taurus, chargée au service de l’APPUI au centre financier de Paris (photo ci-contre).

Les conseillers de l’APPUI, qui reçoivent sur Paris environ 200 appels par jour, travaillent main dans la main avec les acteurs sociaux pour plus d’efficacité : institutions publiques (Banque de France), partenaires sociaux (CCAS – centres communaux d’action sociale, ADIL- agences départementales pour l’information sur le logement…), partenaires pour les situations de surendettement (Crésus, Crédit Municipal de Paris), organismes de financement de microcrédit personnel ou professionnel…

  • Pour aider les clients à trouver des solutions efficaces et adaptées, les conseillers de l’APPUI sont à l’écoute du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00 au 09 69 36 39 20.

A lire aussi