Publié le 29 décembre 2021

Banque Alimentaire d'Ile-de-France : La Poste participe à une opération de collecte

Nouveaux services
Ile-de-France

Le 27 novembre dernier, à l'occasion d'une opération de collecte de produits alimentaires, 36 postiers bénévoles ont assuré, en véhicules postaux, des rotations entre les magasins d’alimentation et les mairies de 14 arrondissements de Paris. Au total, 16 tournées auront été mise en place afin d’acheminer 2 600 colis de produits alimentaires destinés aux plus démunis.

Blanche Bodson-Cassan est responsable de la Collecte de la Banque Alimentaire en Île-de-France. Celle-ci nous explique comment le partenariat avec La Poste s’est noué.

Blanche Bodson-CassanResponsable de la Collecte de la Banque Alimentaire en Île-de-France
1

Quels sont les objectifs de la Banque Alimentaire et du grand week-end de collecte ?

1

Blanche Bodson-Cassan : Chaque année, au cours du dernier week-end de novembre, la Banque Alimentaire lance sa campagne nationale de collecte de denrées alimentaires non périssables. Des équipes de bénévoles sont placées à l'entrée des magasins d’alimentation afin de solliciter les clients pour acheter quelques articles supplémentaires en faveur des plus démunis.  Des bénévoles récupèrent ces denrées à la sortie des caisses et les conditionnent en cartons pour les acheminer vers les entrepôts. Ces denrées sont ensuite redistribuées via les associations partenaires aux personnes en difficulté. Pour la Banque Alimentaire de Paris et d'Ile de France, cette collecte représente un tiers de ses approvisionnements annuels. L'objectif est donc d'en récupérer le maximum au cours de ce week-end. 

2

Comment est né le partenariat avec La Poste de Paris?

2

Blanche Bodson-Cassan : Les mairies des différents arrondissements ouvrent leurs locaux et mettent à notre disposition du personnel volontaire pour réceptionner, trier les denrées et constituer des palettes. Mais la grande difficulté de cette opération est l'aspect logistique et notamment le conditionnement et le transport des denrées. Nos équipes de bénévoles dans les magasins ont peu ou pas de moyens logistiques pour transporter ces denrées vers les mairies. J'ai donc recherché un partenaire possédant des véhicules disponibles le week-end de la collecte. Étant moi-même retraitée de La Poste, j'ai travaillé au cours de ma carrière en plateforme de distribution du courrier (PDC). Je connais à la fois l'équipement automobile des établissements, le professionnalisme des postiers ainsi que l'image et les valeurs véhiculées par La Poste, toujours au service du plus grand nombre.

3

Comment l'opération s'est-elle mise en place ?

3

Blanche Bodson-Cassan : Nous avons rencontré la direction de Paris en avril 2021 pour nous assurer de la faisabilité de l'opération, et Nicolas Torchard, référent RSE, a été chargé d'assurer la coordination des étapes. Un point mensuel a été mis en place avec tous les acteurs pour définir les rôles et les missions de chacun : directeurs de plateforme de distribution du courrier, communication, ressources humaines, direction de la production et moi-même. Une convention a enfin été signée entre La Poste et La Banque Alimentaire.

4

Quel bilan tirez-vous de cette opération?

4

Blanche Bodson-Cassan : La mission a été couronnée de succès grâce à la mobilisation des bénévoles sur le terrain, des équipes de la mairie. Chaque acteur de l'opération a souligné le professionnalisme, la disponibilité et la gentillesse des postières et postiers bénévoles. Les denrées ont été acheminées au fil de l'eau et sont arrivées à bon port dans nos entrepôts en attendant d'être prochainement distribuées. Nous espérons que ce partenariat sera renouvelé l'année prochaine. 

Retour en images