Ecologie
Publié le 16 juin 2020
Mis à jour le 24 octobre 2021

Avec la loi Climat Energie 2019, renforcée par la Stratégie Nationale Bas Carbone 2021, la France s’est fixé pour objectif de devenir totalement neutre en carbone en 2050. Engagée depuis vingt ans dans une démarche de neutralité carbone, La Poste joue pleinement son rôle face à ce défi historique. Avec à la clé, un monde plus durable pour tous.

Ecologic : La Poste met en lumière son engagement en faveur de l’environnement

Acteur de proximité, le groupe La Poste a toujours placé l’intérêt général au cœur de ses actions. Le groupe s’est ainsi engagé à lutter contre le réchauffement climatique dans ses pratiques internes pour améliorer son empreinte. Dès 1973, il lançait par exemple sa flotte électrique. Aujourd’hui, le groupe est le premier opérateur postal au monde à être intégralement neutre en carbone : depuis 2012, les offres courrier, colis express et numérique sont neutres en carbone, en 2018, ce sont celles de La Banque Postale, puis fin 2019, celles du Réseau et du Corporate couvrant ainsi 100% des émissions du groupe.

A partir de ce parcours forgé sur le long terme, et sur sa propre expérience, La Poste a conçu des solutions pour accompagner ses clients dans leur propre transition énergétique.

Des engagements et actions déclinés en plusieurs phases

La Poste poursuit son action avec une exigence de transparence. Les différents projets font ainsi l’objet d’évaluation par des agences indépendantes.

La Poste est le premier opérateur postal neutre en carbone

Quels objectifs pour l’avenir ?

  1. Atteindre le « Zéro Emissions Nette » de GES en 2030

  2. Alignement des trajectoires climat scope 1, 2 et 3  à + 1,5° C en 2030 par la  baisse des GES Groupe

  3. Etre N° 1 de la livraison à Zéro ou faible émission en France et en Europe

  4. S’affirmer comme le n° 1 européen de la finance à impact positif

  5. Accompagner les territoires et les clients pour avoir un impact positif sur l’environnement : climat, qualité de l’air, ressources, économie circulaire

Depuis plus de 15 ans, des actions majeures ont été réalisées par le groupe

  • Réduction de 22% de ses émissions sur le périmètre La Poste SA entre 2013 et 2020.

  • Depuis 2015, 26 projets de préservation des écosystèmes naturels sur 37 départements en France sont financés par le programme « Climat + Territoires de la BSCC, La Banque Postale et le Réseau. Et plusieurs projets sont développés à l’international.

  • Depuis l’été 2020, Chronopost livre ses clients en véhicules électriques (100% neutre) dans plus de 18 villes de France.

  • En avril 2021, La Banque Postale a signé la lettre d’engagement de la Net Zero Banking Alliance, portée par l’UNEP FI (United Nations Environment Program Finance Initiative) dont l’ambition est d’atteindre zéro émission nette au plus tard en 2050. Cette initiative internationale, qui regroupe 53 banques de 27 pays, illustre l’engagement du secteur bancaire en faveur de la décarbonation. Depuis le 27 juillet dernier, La Banque Postale siège au comité de pilotage (Steering group) au sein de l’Alliance bancaire zéro émission nette pour représenter l’Europe. Elle est la seule banque française à contribuer à cette nouvelle gouvernance.

  • Avec le Green Postal Day, les opérateurs postaux du monde entier partagent leurs solutions pour susciter une dynamique générale auprès des autres secteurs d’activité.

Chiffres clés

  • 100 %

    de neutralité carbone

    pour le groupe La Poste

  • 22%

    c’est la réduction des émissions

    sur le périmètre La Poste SA entre 2013 et 2020

  • 30%

    c’est l’objectif de réduction des émissions

    sur le périmètre La Poste SA entre 2013 et 2025

37 846

véhicules électriques (1)

100 %

des émissions des activités du groupe

sont mesurées et compensées

LEXIQUE

  • La Neutralité Carbone : après l’étape de réduction des émissions,  la neutralité consiste à  compenser le volume des émissions résiduelles par l’achat d’un volume équivalent de tonnes de CO2 économisées ou effacées par des projets labellisés par une certification internationale (VERRA, Gold Standard…). Cette neutralité s’obtient par des projets de compensation qui peuvent être de 2 natures, des projets de séquestration de carbone (reforestation, fermes d’algues...) ou des projets d’intensité visant à éviter de nouvelles émissions (éolien, photovoltaïque, fours solaires, amélioration de fours à bois…)

  • Zéro émissions Nettes (ou Zéro net Carbone) : A la différence de la neutralité, pour atteindre l’état de « Zéro émissions nettes »  les émissions résiduelles ne peuvent être compensées que par des projets de séquestration de carbone (les projets d’intensité ne peuvent pas être pris en compte dans le calcul du solde net)

  • Science based target initiative : Lancée par les Nations Unies, l’initiative Science Based Target (SBTi) guide les entreprises qui veulent être en phase avec le scénario 2° C des accords de Paris. Ce dernier projette de contenir l’augmentation de la température mondiale en dessous de 2°. La STBi évalue et valide ou non la stratégie ainsi que les moyens mis en œuvre par les entreprises, via un collège de scientifiques. SBTi a validé l’objectif que s’est fixé La Poste à horizon 2025 : réduire de 30 % ses émissions de CO2 entre 2013 et 2025.

  • Label Bas Carbone : Lancé par le gouvernement français en 2019, ce label permet de certifier sur le territoire français des projets de réduction d’émissions de gaz à effet de serre et de séquestration carbone dans différents secteurs (forêt, agriculture, déchets, bâtiments…). La Poste a participé à la définition du label et contribue aux tout premiers projets labellisés bas-carbone.

(1)dont 18 746 véhicules électriques soit 27 % de la flotte globale (hors vélos et chariots)