Publié le 21 avril 2022

Solidarité Ukraine : nouvelles mesures de La Poste française

Groupe
National

Le groupe La Poste poursuit ses actions de solidarité envers la population ukrainienne et annonce une nouvelle série de mesures qui viennent compléter les initiatives déjà mises en place par le groupe depuis début mars.

Solidarité Ukraine : nouvelles mesures de La Poste française

Dans la même lignée que d’autres postes, La Poste française, a pris la décision de renoncer à facturer les frais terminaux à la Poste ukrainienne. Il s’agit des coûts portés par les postes pour les frais engagés dans la livraison des courriers à destination et en provenance de l’Ukraine.

Pour aider les réfugiés ukrainiens à trouver un emploi en France, La Poste se tient prête à accueillir, par l’intermédiaire de ses entreprises de travail temporaire partenaires, des candidats réfugiés ukrainiens pour exercer les métiers d’agent de production ou d’équipier colis dans ses plateformes industrielles courrier et ses plateformes colis, et ce sur l’ensemble du territoire. Elle va également accueillir, en partenariat avec Humando (Adecco Insertion), une douzaine de réfugiés en alternance dans ses plateformes industrielles franciliennes. Après une formation initiale de 3 mois, ils intègreront La Poste au 4e trimestre 2022.

Poste Immo, filiale immobilière du groupe La Poste, accueille aujourd’hui 350 personnes mal logées sur ses sites, au travers des différentes associations avec lesquelles elle travaille. De par sa tradition d’hébergement solidaire, Poste Immo met à disposition des associations un espace à aménager de 2 000 m2 dans Paris, pour l’accueil des réfugiés. En complément, Toit et Joie – Poste Habitat en Île-de-France, a réservé 10 logements aux réfugiés ukrainiens en partenariat avec l’association Aurore et les collectivités.

Ces nouvelles mesures viennent compléter les initiatives déjà mises en place par le groupe depuis début mars et qui se poursuivent :

  • La mise à disposition par Colissimo de son réseau international auprès de la Croix-Rouge pour assurer gratuitement l’acheminement des colis ou le transport de biens de première nécessité en direction de la population ukrainienne. 12 liaisons ont déjà permis l’acheminement de kits d’hygiène et de cuisine ainsi que de bâches. 5 nouvelles liaisons sont prévues dans les jours à venir.

  • La gratuité de l’affranchissement des campagnes de courrier d’appel aux dons en soutien de l’Ukraine pour les associations humanitaires reconnues d’utilité publique, jusqu’à fin avril 2022. A date, la gratuité a concerné 1,65 million de courriers d’appel aux dons de différentes associations ;

  • La mise en place d’un dispositif simplifié d’ouverture de comptes bancaires et/ou de livret A par La Banque Postale pour faciliter l’accueil des réfugiés ukrainiens en France. A date, 800 comptes courants ou livrets A ont été ouverts. Elle propose aussi la gratuité pour tous les virements vers l’Ukraine y compris les transferts d’argent avec Western Union ;

  • Une offre spécifique de La Poste Mobile valable jusqu’au 31 décembre 2022, avec le 1er mois de forfait offert et tous les appels vers l’Ukraine facturés à prix coutant soit 60 % de réduction (30cts la minute vs 0,73cts), pour répondre aux besoins d’équipement en forfait mobile des réfugiés ukrainiens en France. Sur l’ensemble du mois de mars, elle a offert à ses 2 millions de clients (forfaits avec ou sans engagement de durée), les appels vocaux et SMS émis depuis la France vers les numéros fixes ou mobiles ukrainiens.

  • Le relai d’appels aux dons des principales associations (Croix-Rouge, Secours Populaire, Unicef…) par la branche Grand Public et Numérique et La Banque Postale vers leurs collaborateurs et leurs clients ;

  • Le soutien financier de GeoPost, réseau international colis de La Poste française, pour les ONG qui agissent au profit des réfugiés ukrainiens. Cela se traduit par un don d’1 million d’euros à la Croix Rouge et de 200 K€ à la Fédération européenne des banques alimentaires (FEBA)...

  • L’envoi de matériel, par le Musée de La Poste, destiné à protéger les collections des musées menacés par la guerre en Ukraine afin de contribuer à la sauvegarde du patrimoine culturel ukrainien. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre d’une démarche collective initiée par d’ICOM, l’organisation mondiale de référence de tous les professionnels de Musées.

  • Une sélection représentative des émissions philatéliques ukrainiennes, versées au Musée de La Poste par l’Union Postale Universelle, a été intégrée dans le "panorama des timbres" situé au 2e étage du parcours des collections du Musée