Publié le 11 septembre 2022

Recensement de la population : Argentan dresse un bilan positif

Développement Territorial
Normandie

Pour la première fois, le recensement de la population a été réalisé par des agents de La Poste dans 18 communes de France, dont celle d’Argentan, dans l’Orne. Un premier bilan a été dressé par la municipalité qui envisage de renouveler cette collaboration dès l’année prochaine.

Chaque année, le recensement sur un échantillon de 8% de la population des communes de plus de 10 000 habitants doit être réalisé. Pour la première fois, et après validation de l’INSEE, le comptage a été confié à La Poste dans 18 villes de l’hexagone. Argentan est l’unique commune de la région Normandie à avoir participé à cette expérimentation qui s’est déroulée du 20 janvier au 26 février dernier.

Deborah Gauthier et Nathalie Frangeul, factrices à Argentan, se sont portées volontaires pour assurer cette mission. Pour s’en acquitter, elles ont suivi une formation de deux demi-journées dispensées par des agents de l’INSEE. Une tournée de reconnaissance des adresses soutenue par un affichage préalable dans les halls d’immeuble, résidences de personnes âgées et aires de gens du voyage a constitué la première étape de la campagne.

Auparavant le recensement était coordonné par un agent municipal et nous recrutions 2 à 3 personnes pour enquêter auprès de tous les logements. C’était très chronophage et les agents recenseur étaient mal identifiés auprès de la population. Avec une postière, les gens ouvrent la porte, sont moins méfiants et sont plus à même de répondre.

Alexandra Belhache, adjointe à la mairie d’Argentan, chargée de l’administration générale

Alexandra Belhache

Adjointe à la mairie d’Argentan, chargée de l’administration générale

Une connaissance du terrain facilitatrice

"Ce travail en amont a été très important", souligne Carine Godard, responsable d’équipe à la plateforme de préparation et de distribution du courrier (PPDC) d’Argentan. "Il a permis à Déborah et Nathalie d’identifier une trentaine de foyers supplémentaires, notamment grâce à leur connaissance du terrain".

Le recensement de la population a été réalisé par des agents de La Poste dans 18 communes de France.

Les deux postières ont fait du porte à porte pendant 5 semaines pour recenser les foyers tirés au sort. Le choix était donné à ces derniers de répondre au questionnaire sur un support papier ou en ligne. "Nos factrices ont incité les personnes à répondre sur Internet, une solution facile, rapide et plus respectueuse de l’environnement", précise Carine. "Une fois le questionnaire rempli, elles recevaient une confirmation par SMS". Sans réponse au bout d’une semaine, Déborah et Nathalie sont retournées chez les personnes concernées.

Au total, 3 visites physiques maximum pouvaient être réalisées. 662 foyers ont ainsi été recensés et seuls les occupants de 36 logements n’ont pas répondu au questionnaire.

Un recensement concluant

"Le choix de déléguer la collecte du recensement à La Poste s’est traduit par un accroissement budgétaire ", précise  Alexandra Belhache. "Mais, le surcout s’entend. Pendant ces 2 mois, notre agent municipal a été moins mobilisé, nous n’avons pas eu à faire de recrutements parfois contraignants et incertains et les postières connaissaient parfaitement le terrain".  

La confiance accordée aux factrices a également contribué à la réussite de la campagne. "Nos agents sont par ailleurs déjà assermentés et soumis au secret professionnel ", conclut Carine Godard. "C’est une garantie de confidentialité et de professionnalisme pour l’INSEE comme pour les municipalités". Au regard de ce bilan jugé positif, la ville d’Argentan prévoit d’être à nouveau candidate pour un prochain test prévu courant 2023.

662 foyers ont été recensés à Argentan