Publié le 14 septembre 2022

Prêt vert : un accompagnement au profit de l'écologie

Ecologie
Normandie

La commune nouvelle de Sablons-sur-Huisne, dans l’Orne, a contracté un prêt vert auprès de La Banque Postale. Ce financement a permis de remplacer une ancienne station d’épuration obsolète par un système de filtres à roseau, plus respectueux de l’environnement.

En décembre 2021, la commune nouvelle de Sablons sur Huisne, dans le sud du département de l’Orne, a contracté un prêt de 430 000 euros sur 20 ans auprès de la Banque de Financement et d’Investissement (BFI) de La Banque Postale. L’opération menée par la municipalité consistait au remplacement de l’ancienne station d’épuration, devenue obsolète et ne respectant plus les normes, par une roselière. "On évite ainsi l’utilisation du béton, à la vue c’est plus agréable ", débute Jean-Yves Mesnil, adjoint au maire de cette localité située au cœur du parc naturel régional du Perche. La station a été déplacée sur un terrain appartenant à la commune près d’une rivière et qui s’intègre bien dans le paysage. "Le traitement des eaux usées par les roseaux est le principal avantage", poursuit l’élu. "Depuis la crise Covid, l’épandage est interdit. Avec ce nouveau système, les boues sont filtrées alors qu’auparavant elles étaient évacuées puis retraitées dans des centres avec un surcoût. "

Nous accompagnons les projets des communes de moins de 7 500 habitants et de leurs établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Nous intervenons sur tous les projets d’investissement avec des financements à long terme sur des durées allant jusqu’à 25 ans ou à court terme, préfinancement de subventions ou ligne de trésorerie.

Stéphanie Massa, directrice des financements locaux de La Banque Postale

Stéphanie Massa

Directrice des financements locaux de La Banque Postale

Des financements pour agir en faveur de l’environnement

Cet investissement responsable a pu bénéficier d’une offre de la gamme de prêts verts. "Depuis 2019, pour accompagner les collectivités qui sont actrices de la transition énergétique, nous proposons des prêts verts dédiés aux projets spécifiques : mobilités propres, eau et assainissement, valorisation des déchets, énergies renouvelables ou encore rénovation énergétique des bâtiments", poursuit Stéphanie Massa. "Ces prêts sont refinancés via des obligations vertes et la collectivité s’engage à fournir des éléments sur son projet permettant de mesurer son impact environnemental. Ces éléments sont en effet attendus par les investisseurs des obligations vertes qui veulent s’assurer des effets positifs du projet."

Nous avons interrogé les prêteurs potentiels et avons choisi La Banque Postale parce que j’ai eu un excellent contact avec la commerciale, très disponible et réactive. Celle-ci a bien compris l’intérêt collectif.

Jean-Yves Mesnil, adjoint au maire de la commune de Sablons sur Huisne

Jean-Yves Mesnil

Adjoint au maire de la commune de Sablons sur Huisne

Les contacts noués entre La Banque Postale et la municipalité de Sablons-sur-Huisne font suite à une précédente collaboration réussie avec un autre acteur public de la région. En effet, à l’été 2021 déjà, la BFI avait été sollicitée puis retenue par le Syndicat intercommunal d’alimentation en eau potable (SIAEP) de Nocé dont Jean-Yves Mesnil est le vice-président. Un prêt vert d’un montant de 350 000 euros leur avait alors été accordé afin d’opérer au renouvellement de canalisations sur près de 3 kilomètres. 

Le projet de système de filtres à roseau, en quelques chiffres

  • 955 000

    euros

    de coût

  • 430 000

    euros

    de prêt accordé par La Banque Postale

  • 850

    raccordements

    contre 627 précédemment