Publié le 26 juin 2022

Paris-Philex : une édition sous le signe de la solidarité et de la passion

La 3ième édition du salon Paris-Philex 2022 s'est tenue du 23 au 26 juin, au parc des expositions de la porte de Versailles (75). L'évènement, inauguré par Philippe Wahl, président-directeur général du groupe La Poste, aura permis d’aborder toutes les facettes de l’univers de la philatélie, de la marcophilie et de la carte postale qui, cette année, fête ses 150 ans. Une opération de collecte de dons y a également été initiée. Retour sur les temps forts de cet évènement.

Avec ses nombreuses conférences, animations, présentations et dévoilements, l’édition Paris-Philex 2022 aura marqué le retour des grandes expositions philatéliques françaises. Après deux ans d’interruption pour cause de pandémie, la grande fête du timbre, qui attendait 20 000 visiteurs, s'est prolongée avec une belle énergie retrouvée.

Avec ses nombreuses conférences, animations, présentations et dévoilements, l’édition Paris-Philex 2022 aura marqué le retour des grandes expositions philatéliques françaises.

Lors de ce salon, Philippe Wahl, président-directeur général du groupe La Poste, aura longuement arpenté les travées du salon en compagnie de François Farciny, commissaire général et président de la Chambre syndicale française des négociants et expert en philatélie (CNEP), Philippe Lesage, président de la Fédération française des associations philatéliques (FFAP) et Marc Schwartz, directeur général de la Monnaie de Paris.

Blandine Charveriat-Louis, directrice de la business unit La Poste Grand Public, Anne Nicolas, directrice du Musée de La Poste et Gilles Livchitz, directeur de Philaposte étaient également présents. "Ce qui se partage ici, c’est la passion du timbre" annonce Philippe Wahl. "Derrière la passion du timbre se partagent beaucoup d’autres passions : la passion de la géographie, de l’histoire, de la découverte du monde et des arts qui se traduisent dans la gravure".

Dévoilement du timbre "Unis dans la crise ukrainienne"

Le premier temps fort du salon Paris-Philex 2022 aura été marqué par le dévoilement du timbre "Unis dans la crise ukrainienne", en présence de Vadym Omeltechenko, ambassadeur d’Ukraine en France. D’une valeur de 2 euros, ce timbre est composé de la Marianne et intègre un don de 0,84 € qui sera reversé à la Croix-Rouge française, partenaire de La Poste depuis plus de 100 ans. Les dons collectés contribueront, en Ukraine et dans les pays voisins, à l’approvisionnement en eau, aux biens de première nécessité, à la distribution de produits alimentaires ou de bons d’achat.

La création de ce timbre constitue pour nous un signe complémentaire de la solidarité du peuple français envers l’Ukraine.

Vadym Omeltechenko, ambassadeur d’Ukraine en France

Vadym Omeltechenko

Ambassadeur d’Ukraine en France

Le programme des sorties philatéliques est arrêté des mois à l’avance. Mais nous avons décidé de bousculer le calendrier et de créer, dans le programme officiel de la République française, un timbre associant l'Ukraine. Avec ce timbre émis à 525 000 exemplaires, les Françaises et les Français qui voudront concrètement participer à une solidarité active avec le pays auront un nouveau mode de contribution.

Philippe Wahl, président-directeur général du groupe La Poste

Philippe Wahl

Président-directeur général du groupe La Poste

Les dons serviront aussi au financement des kits de premiers secours, aux soins aux blessés et au soutien aux hôpitaux. Ils pourront enfin contribuer à la prise en charge des réfugiés, de l’aide psychologique ou encore au rétablissement des liens familiaux. La diffusion de ce timbre s’inscrit dans le vaste plan d’actions solidaires que La Poste a mis en place début mars. Celui-ci se traduit par la mise à disposition par Colissimo de son réseau international pour assurer gratuitement l’acheminement des colis et le transport de biens de première nécessité en direction de la population ukrainienne. Un dispositif simplifié d’ouverture de comptes bancaires et/ou de livret A par La Banque Postale a également été mis en place pour faciliter l’accueil des réfugiés ukrainiens en France.

L'art mis à l'honneur

Lors de sa visite à Paris-Philex, Philippe Wahl a également procédé au dévoilement d’un timbre de la série artistique illustré par une œuvre originale de Françoise Pétrovitch spécialement créée pour ce timbre.

Philippe Wahl procède au dévoilement d’un timbre de la série artistique illustré par une œuvre originale de Françoise Pétrovitch.

"Il est très important, chaque année, de choisir, d’honorer et de célébrer un ou une artiste contemporain et de l’inscrire dans la grande et longue trace du programme philatélique national. L'œuvre originale de Madame Pétrovitch sera également visible au Musée de La Poste. Cela signifie que les milliers de visiteurs, petits et grands, du Musée de La Poste verront l'œuvre ainsi que le timbre qui sera exposé à son côté. Le timbre n’étant que le reflet de l’œuvre de l’artiste".

Remise des Trophées du Timbre 2021

Simultanément au salon Paris-Philex s'est tenue, le 23 juin, la 31e édition de l’Élection du Timbre de l’année qui aura rassemblé plus de 100 000 votants entre janvier et avril 2022. Trente-quatre pourcent des votants se déclarent "collectionneurs", ce qui démontre que la philatélie suscite également de l'intérêt et de la curiosité auprès du grand public. Parmi les femmes, 27 % se déclarent "collectionneuses" alors qu’ils sont 44 % déclarés "collectionneurs" chez les hommes. Les trois régions ayant générées le plus grand nombre de votes en 2022 sont le Centre-Val de Loire, l’Ile-de-France et la Nouvelle-Aquitaine. La Réunion, quant à elle, constitue plus de la moitié des votes ultra-marins.

  • Lors de cette cérémonie, 8 gagnants ont été désignés dont trois avait un lien avec l’Ile-de-France :

Le prix spécial du jury taille douce a été décerné au timbre "Napoléon 1er", le plus beau timbre à "The Kid 100 ans Charlie Chaplin", le plus beau bloc à "Oiseaux des îles", le plus beau carnet à "Le Petit Prince 75 ans" et le plus beau timbre des postes partenaires à "Réunion consultative du traité sur l'Antarctique pour les TAAF".

Nous travaillons tous au renouvellement de la passion, à son passage aux générations suivantes. Une passion qui s’éteindrait avec nous ne serait plus vraiment une passion humaine. Il faut que nous trouvions le moyen de transmettre la passion du timbre aux générations à venir, parce que nous ne pouvons plus compter seulement sur la lettre. Il nous faudra donc inventer autre chose pour valoriser tous les talents humains que le timbre permet de valoriser.