Publié le 3 octobre 2022

Le groupe La Poste et La Banque des Territoires éditent leur première note de conjoncture

C’est un fait, les territoires génèrent une masse de données de plus en plus importante. Leur utilisation est devenue un enjeu majeur permettant d’améliorer le pilotage des politiques publiques locales. Les questionnements sont toutefois encore nombreux. Pour analyser et décrypter les grands enjeux, le groupe La Poste et La Banque des Territoires éditent leur première note de conjoncture "Data, intelligence artificielle et cybersécurité", en s'appuyant sur les résultats de l’Observatoire Data Publica.

Dans un contexte de profondes transformations, la data et l’intelligence artificielle (IA) deviennent des ressources incontournables et un levier essentiel pour l’action et la souveraineté des collectivités. L’exploitation de la donnée, au-delà de l'action publique, est une véritable ressource pour la conception des politiques publiques.

Un état des lieux des usages de la donnée dans les territoires

Acteurs reconnus, le groupe La Poste et La Banque des Territoires ont co-écrit cette note pour accompagner les territoires, de toutes tailles, dans leurs projets d’avenir, éclairer les choix des décideurs locaux et fournir des outils pour passer à l’action. La note de conjoncture dresse un état des lieux des usages de la donnée dans les territoires, décrypte les grands enjeux liés à la mesure de l’impact de son exploitation ou ceux juridiques liés à la gestion de données publiques. Elle partage les connaissances (outils et méthodes de gestion de la donnée) avec à l’appui des exemples issus du terrain ou de témoignages, autant de réponses concrètes apportées à des besoins effectifs par des collectivités de toutes tailles.

Dans cette première note de conjoncture, le groupe La Poste et La Banque des Territoires ont souhaité faire un état des lieux, proposer des pistes de réflexion, fournir des repères utiles et des exemples concrets aux acteurs des territoires.

Avec cette première note de conjoncture, le groupe La Poste et la Banque des Territoires souhaitent éclairer sur les enjeux démocratiques et politiques. Il est essentiel que les acteurs publics conservent la maîtrise de leurs données pour conserver la maîtrise de leurs politiques publiques et leur rôle de garant de l’intérêt général. Ce qui suppose la création volontariste de véritables cadres de confiance.

"Le groupe La Poste et La Banque des Territoires portent la conviction que la data, enjeu hautement stratégique, est une nouvelle priorité pour les élus. Il s’agit d’action publique, mais plus encore d’orientations politiques."