Publié le 18 août 2021

Music Care : une start-up francilienne, lauréate du concours French IOT

Innovation
Ile-de-France

Initié par La Poste, le concours French IoT récompense les innovations dans les services connectés à impact positif. Music Care, lauréate du concours, a conçu la première application dans le domaine de la musique et des neurosciences pour réduire la douleur, l’anxiété et la consommation de médicaments.

Comment agir pour une meilleure prévention et un suivi médical personnalisé, dans un cadre éthique ? C’est sur cette thématique que Music Care a candidaté au concours French IoT 2021. La start-up francilienne a développé des algorithmes d’induction musicale pour agir contre la douleur, l'anxiété, les troubles du sommeil et réduire les consommations de médicaments. Nous avons rencontré son fondateur, Stéphane Guétin. Celui-ci met en lumière les intérêts et les différentes applications de Music Care. 

Stéphane GuétinFondateur de Music Care
1

Pouvez-vous nous décrire l'activité de votre start-up ?

1

Stéphane Guétin : Elle consiste en de la recherche dans le domaine de la musique et des neurosciences. Menées notamment en milieu hospitalier à Montpellier, des études ont permis d’objectiver l’impact de l’induction musicale dans le traitement de la douleur, de l’anxiété et des consommations médicamenteuses. Ces études ont toutes montré un intérêt significatif. Au fur et à mesure des années de recherches et de publications, nous avons pu conforter l’intérêt majeur de cette solution thérapeutique dans la prise en charge de la douleur (chronique ou aigüe) dans des services aussi variés que l’anesthésie, la réanimation, la neurologie ou la pédiatrie. Dernièrement, nous avons standardisé la technique basée sur l’écoute musicale en développant une application numérique. Cela a permis une évaluation à plus grande échelle.  

2

Music Care se rapproche-t-elle de la musicothérapie ?

2

Stéphane Guétin : Il faut bien définir ce qu’est Music Care. Basée sur les techniques de la musicothérapie, c’est une intervention musicale à visée thérapeutique. C’est une méthode basée sur un principe d’écoute personnalisée, individualisée, qui va permettre au patient de réduire sa douleur et l’anxiété via les modulations de différents paramètres du son. Nous avons développé des algorithmes de composition musicale permettant de réduire le vécu douloureux des patients et les consommations médicamenteuses. 

3

Comment fonctionne l'application ?

3

Stéphane Guétin : Le patient choisit la musique en fonction de ses goûts, peu importe le style. Le morceau musical est construit selon des mécanismes et des procédés très spécifiques, protocolisés et standardisés. Admettons que le patient ait choisi une musique classique. Le morceau débutera avec une formation orchestrale importante, donc un tempo assez stimulant. Puis, nos compositeurs vont progressivement moduler tous les paramètres du son : le tempo va se ralentir, la formation orchestrale sera réduite. Ainsi le patient sera amené progressivement à un état modifié de conscience comme en état d’hypnose. Mais ce n’est plus de la suggestion verbale qui va induire cet état de détente mais l’induction musicale. Ce sont des séquences en U : phase descendante (paramètres du son réduit) puis phase ascendante qui va symboliser la phase d’éveil. En fin de séance le tempo sera plus stimulant et la formation orchestrale plus importante. Une synchronisation des paramètres musicaux aux paramètres vitaux a été démontrée sur les fréquences cardiaques, respiratoires et les pressions artérielles. 

4

Que vous apporte votre partenariat avec La Poste ?

4

Stéphane Guétin : Nous souhaitons développer des offres communes afin d’améliorer la qualité de vie des patients et la prise en charge en Ehpad. Notre idée serait de déployer l’application Music care sur les tablettes Ardoiz de La Poste. L’écoute avec un casque de morceaux musicaux spécifiquement adaptés à chacun des patients  permettrait de réduire les troubles du sommeil, du comportement, l’agitation et l’opposition à certains soins qui peuvent être vécus comme anxiogènes : changement de pansements, toilette. Music care participera à cette amélioration. 

5

Quelles sont les prochaines étapes pour votre start-up?

5

Stéphane Guétin : Nous souhaitons nous développer à l’international. Nous proposons une solution qui s’internationalise facilement, la musique étant universelle. Des hôpitaux utilisent notre application au Canada, en Amérique, en Suisse et en Belgique. Des médecins prescrivent notre solution. En dernière étape, nous espérons obtenir l’accès pour les patients au remboursement de notre application numérique de santé.

6

Votre start-up est lauréate du concours French IoT. Pouvez-vous nous en parler ?

6

Stéphane Guétin : Nous sommes fiers d’avoir remporté ce prix et d’avoir été repérés par le Groupe La Poste. Être accompagnés de façon privilégiée par des experts représente pour nous un soutien précieux. Nous allons bénéficier de cette expertise en termes de réseau, business plan, stratégie et surtout développement qui, pour nous, est fondamental pour assurer une croissance… Cette aide majeure nous permettra de nous structurer et de mieux comprendre l’environnement dans lequel Music care peut prospérer. De plus, nous retrouver avec d’autres start-up sera très enrichissant ! Ces partages peuvent nous amener vers la création de process que nous n’aurions pas imaginés sans cet échange d’expériences. Nous pourrons enrichir notre façon de voir les choses et de progresser.