Publié le 7 septembre 2022

Pau-Lescar : un modèle pionnier de traitement des eaux usées financé par La Banque Postale

Banque et assurance
Nouvelle Aquitaine

La Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées a fait appel à La Banque Postale pour financer, par un prêt vert de 15 millions d’euros, la construction des unités de méthanisation et de méthanation de son usine de dépollution des eaux usées de Pau-Lescar (64). Un projet majeur dans la politique ambitieuse de l’agglomération visant à atteindre la neutralité carbone dès 2040.

La construction des unités de méthanisation et de méthanation fera de l’usine de dépollution des eaux usées de Pau-Lescar une station à énergie positive comme l’explique Monique Sémavoine, 1ère vice-présidente de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées, chargée du développement durable, de la valorisation des déchets et de la transition énergétique.

Lescar : un modèle pionnier de traitement des eaux usées financé par La Banque Postale

"Dès la consultation, une attention toute particulière a été portée sur l’efficacité énergétique du projet. Dans le cadre des garanties de performances exigées par la Communauté d’agglomération, les candidats devaient s’engager sur des rendements énergétiques afin que les propositions techniques soient développées en optimisant toutes les boucles vertueuses d’économie ou de récupération d’énergie". Ainsi, la création du méthane rapportée en kW sera supérieure à l’énergie électrique utilisée pour le traitement des boues d’épuration et le traitement du CO₂.

Des échangeurs thermiques seront également mis en place pour économiser les calories tout au long du process. Les économies réalisées, ainsi que la valorisation des boues et du CO₂, permettront d’atteindre un rendement énergétique global de 108%.

Un projet qui raisonne particulièrement pour La Banque Postale comme le souligne Damien Magnaudet, directeur de territoire Secteur Public Local Midi-Atlantique de La Banque Postale : "A travers son engagement en faveur de la transition écologique, notre banque soutient des initiatives à fort impact environnemental positif et poursuit l’objectif de devenir une banque de référence en matière de finance responsable".

L’unité de biométhanisation sera en service en septembre 2023 et l’unité de méthanation fin 2023. Nous sommes fiers de pouvoir contribuer à ce projet innovant, qui vient illustrer l’ambition de La Banque Postale d’accompagner les entreprises et les collectivités locales sur l’ensemble du territoire.

Damien Magnaudet

Directeur de territoire Secteur Public Local Midi-Atlantique de La Banque Postale

Un projet exemplaire en matière de transition écologique

Les unités de méthanisation et de méthanation produiront du biométhane qui sera injecté dans le réseau public du gaz de ville et du biochar pour alimenter, entre autres, les réseaux de chaleur de l’agglomération. Le CO₂ résiduel, combiné à l’hydrogène produit sur place, sera transformé en méthane de synthèse. En réduisant les émissions de CO₂ de 550 tonnes/an, cet équipement innovant concourra à la stratégie de neutralité carbone de l’agglomération.

"C’est un projet exemplaire car c’est à la fois une unité de traitement à énergie positive mais également une usine "carboséquestrante", c’est-à-dire qu’elle émet moins de CO₂ qu’elle n’en valorise. Ce projet est né d’une volonté politique très ambitieuse, portée par le président de la Communauté d’agglomération François Bayrou, d’atteindre la neutralité carbone dès 2040 sur notre territoire, puis du fruit d’une longue réflexion avec les élus de l’Agglomération. Il répond à deux enjeux majeurs actuels : la souveraineté énergétique et les réponses techniques à mettre en œuvre pour contenir le changement climatique. Ce sera la première usine de biométhanisation de boues d’épuration urbaines au monde à valoriser 100% du CO₂ capté lors du traitement du biogaz."

Ce projet est né d’une volonté politique très ambitieuse d’atteindre la neutralité carbone dès 2040 sur notre territoire.

Monique Sémavoine, 1ère vice-présidente de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées

Monique Sémavoine

1ère vice-présidente de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées, chargée du développement durable, de la valorisation des déchets et de la transition énergétique

Acteur de la transition des territoires

Premier prêteur bancaire des collectivités locales avec 25% de parts de marché en 2021, La Banque Postale a accompagné plus de 500 projets à fort impact environnemental auprès des collectivités locales, de la valorisation des déchets, à la rénovation énergétique des bâtiments publics en passant par la production d’énergie renouvelable et la mobilité écologique, pour un montant de 2,2 milliards d’euros à fin 2021 en progression de 8,3 %.

En savoir plus