Publié le 23 novembre 2021

La Poste s’associe à un dispositif d’accompagnement des seniors isolés

Nouveaux services
Pays de la Loire

En 2045, 31% de la population aura plus de 60 ans ; un vieillissement qui crée de nouveaux enjeux dans la transition démographique et favorisant le maintien à domicile. Le dispositif May’autonomie à domicile a été mis en place pour accompagner les aînés mayennais isolés. Menée en partenariat avec La Poste, cette opération est amorcée par les facteurs, chargés d'identifier les seniors isolés et fragiles.

Sandy Rameau, Chargée de missions à La Direction de l’Autonomie au Conseil Départemental de la Mayenne, en charge de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie, nous explique le fonctionnement de ce nouveau dispositif.

Sandy RameauChargée de missions à La Direction de l’Autonomie au Conseil Départemental de la Mayenne
1

Pouvez-vous nous présenter le dispositif May’autonomie à domicile?

1

Sandy Rameau : May’autonomie est un dispositif de repérage et d’accompagnement qui s’adresse à toutes les personnes de plus de 60 ans vivant en Mayenne. Ce dispositif est financé par la conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie, qui réunit, entre autres, le conseil départemental de la Mayenne, l’Agence régionale de santé, les caisses de retraites et la sécurité sociale. Cette conférence coordonne les actions de prévention de la perte d’autonomie de nos aînés sur la Mayenne. May’autonomie, c’est un guichet unique d’accompagnement administratif des seniors dans l’acquisition des aides techniques ou la réalisation de travaux d’adaptation du logement. C’est aussi un accompagnement dans le choix de ces aides et aménagements adaptés aux divers besoins des seniors, ainsi que l’essai et la prise en main des équipements.

2

Comment La Poste vous accompagne sur ce dispositif ?

2

Sandy Rameau : Le dispositif se divise en 3 étapes. Premièrement, nous procédons à l’envoi du courrier qui annonce la visite du facteur. Nous avons travaillé ensemble sur le listing pour retirer les personnes déjà connues de nos services, autrement dit, que l’on ne considère pas comme isolées. La visite du facteur a ensuite lieu au domicile pour identifier les seniors isolés, fragiles. Avec leurs clients, les facteurs remplissent un questionnaire afin de déterminer un indice de fragilité calculé à partir de différents indicateurs : chute récente, sentiment d’isolement. La visite de l’ergothérapeute est finalement organisée. En fonction de l’indice de fragilité et de l’accord de la personne, un ergothérapeute rend visite au senior et évalue sa situation selon ses besoins, ses difficultés … Il identifie les aides techniques nécessaires et même l’aménagement de l’habitat si besoin, pour favoriser le maintien à domicile.

3

Que retirez-vous de votre collaboration avec La Poste ?

3

Sandy Rameau : La Poste a rejoint le dispositif en 2019 et a permis, cette année-là, le repérage et l’accompagnement de 50 personnes isolées, inconnues de nos services sur Mayenne Communauté. Nous avons depuis renouvelé l’expérience en 2020/2021 avec les communautés de communes du Mont des Avaloirs et du Bocage Mayennais, qui a permis de repérer et d’accompagner 24 personnes sur chacun de ces territoires. Le travail des partenaires sur le terrain permet d’identifier une grande partie des seniors dans le besoin, mais certains restent en dehors de nos radars. Ces personnes sont très isolées et le facteur est l’un des seuls contacts. Les facteurs nous permettent de repérer les "invisibles" grâce à la proximité qu'ils développent avec leurs clients.

4

La suite du projet ?

4

Sandy Rameau : Le nord du département est à présent couvert. L'objectif est maintenant de couvrir d’autres zones ciblées où l’on estime que des personnes demeurent isolées.