Publié le 21 novembre 2022

La Poste met en service son premier poids lourd longue distance électrique

La Poste accélère sur le déploiement des transports bas carbone avec la conversion de la flotte de transport de moyenne et longue distance vers les énergies bas carbone. Dans cette optique, le premier camion électrique en circulation pour les trajets longue et moyenne distance a été dévoilé ce 17 novembre en présence de Philippe Dorge, directeur général adjoint du groupe La Poste, en charge de la branche Services-Courrier-Colis.

La mise en service de poids lourd de nouvelle génération vient illustrer l’annonce de La Poste, réalisée en mai dernier, d’investir 400 millions d’euros afin de convertir sa flotte de poids lourds aux énergies bas carbone et d’accompagner ses 600 transporteurs partenaires dans leur transition.

Philippe Dorge, directeur général adjoint du groupe La Poste, en charge de la branche Service-Courrier-Colis

Acteur majeur du transport avec 5 000 camions dont 500 en Auvergne Rhône-Alpes qui circulent chaque jour pour acheminer les lettres et les colis, La Poste a résolument un rôle à jouer en matière d’impact environnemental du secteur. Réduire les émissions avec des volumes de colis toujours en croissance constitue un défi majeur pour La Poste dont l’activité de transport de courrier et colis en France représente 83% de ses émissions carbone (31% sont liées au 1er et dernier kilomètre et 52 % au transport poids lourds). 

Aujourd’hui, le transport routier reste réalisé essentiellement en camions roulant au diesel, dans l’attente de développements technologiques dans les énergies bas carbone et de l’amélioration de leur performance économique.

Un défi majeur pour La Poste

Afin de réduire de manière significative les émissions liées au transport et agir sur l’écosystème, La Poste a pris un engagement fort : d’ici 2030, grâce à la conversion progressive du transport routier, 50% des kilomètres parcourus par La Poste en France le seront en poids lourds bas-carbone

A partir de 2030, La Poste prévoit une accélération de l’utilisation des énergies électrique (pour les liaisons moyenne distance, 250-400 km) et hydrogène (pour les liaisons longue distance, plus de 400km) dans ses transports. En partenariat avec l’entreprise Jacky Perrenot, le poids lourd longue distance électrique Renault Trucks va parcourir 42 000 km par an, soit 1 fois le tour de la Terre. Il relie d'ores et déjà les plateformes de Corbas, Lyon Centre, Lyon 03, Vénissieux et collecte 2 clients directement sur leurs sites.

Le poids lourd longue distance électrique parcourra 42 000 km par an, soit 1 fois le tour de la Terre.

Agir pour permettre un effet d’entrainement vertueux sur l’ensemble du secteur

La Poste se fixe des ambitions fortes qu’elle ne pourra pas atteindre seule. C’est pourquoi elle compte jouer un rôle de déclencheur et de levier pour entrainer et mobiliser l’ensemble des acteurs du secteur des transports. 

En 2010, La Poste avait coordonné un groupement de commande multi-entreprises et avait contribué à l’émergence du marché du véhicule utilitaire électrique. Pour continuer à décarboner les transports, y compris moyenne et longue distance, La Poste engage une démarche similaire pour entraîner l’ensemble de la filière. L’objectif de la commande massifiée est de peser sur l’offre afin que les constructeurs étoffent leur catalogue et accélèrent sur les énergies alternatives.

  • 35 000

    véhicules électriques

    composent la flotte de La Poste au national dont 18 000 vélos et 7 000 véhicules utilitaires.

  • 31 %

    du parc lyonnais fonctionne à l'électrique.

    L'objectif est fixé à 100 % à fin 2023.

  • 3 501

    véhicules utilitaires "verts"

    parcourent l'Auvergne-Rhône-Alpes

Développer les achats groupés

Au-delà de ce principe d’achats groupés, La Poste travaille en concertation, avec les constructeurs en testant leurs prototypes, avec les énergéticiens en soutenant le déploiement des stations d’avitaillement et pour finir avec ses transporteurs partenaires, en allongeant la durée des contrats pour sécuriser et encourager leurs investissements dans les poids lourds bas carbone. Premier opérateur postal au monde à être neutre en carbone, entreprise à mission depuis 2021, le groupe La Poste s’attèle aujourd’hui à décarboner l’ensemble de ses transports d’ici 2050. Avec cette politique de transport bas-carbone à moyen-long terme, La Poste conforte son rôle d’entreprise leader de la transition énergétique.

Optimiser les chargements

Auparavant, un camion semi-remorque avec un mode de chargement "classique" offrait une capacité d’emport de 80m³ maximum transportait jusqu’à 1 500 colis. Aujourd’hui, un camion à deux caisses mobiles chargées en vrac rangé offre un emport de 2 x 50 m³ et peut transporter 4 000 à 5 000 colis, soit 30% de plus qu’un semi-remorque.

En savoir plus