Publié le 11 mai 2022

La Poste et la Recyclerie Sportive : un partenariat au profit de l'économie sociale et solidaire

Ecologie
Ile-de-France

Afin d'offrir une seconde vie aux sacoches de ses facteurs, La Poste a signé une convention de partenariat avec l'association "La Recyclerie Sportive". Un accord signé le 25 mars dernier, s'inscrivant dans la politique de responsabilité sociale et environnementale mené par le groupe.

Le groupe La Poste inscrit l’économie circulaire au cœur de son engagement sociétal. A ce titre, La Poste souhaite s’attache à donner une deuxième seconde vie aux équipements dont elle n’a plus l’usage, dont les sacoches des postiers.

Accord signé entre La Poste et la Recyclerie Sportive le 25 mars 2022.

En Ile-de-France et dans les Hauts-de-France, plusieurs établissements postaux disposent de sacoches remisées et prêtes à être cédées en vue d'être réemployées en un autre usage (upcycling). Les directions d’exploitation territoriales Branche Services-Courrier-Colis (DEX) de La Poste mobilisent ainsi les établissements postaux de leur région qui ont mis ou mettront de côté les sacoches pour cession gratuite, avec organisation de la logistique en fonction des sites du partenaire.

De son côté, la Recyclerie Sportive est un réseau de recycleries spécialisées dans les équipements et matériels sportifs. Ses fonctions principales sont : la collecte, le tri, la co-réparation, la redistribution via des boutiques solidaires et les animations afin de faciliter la pratique sportive et la sensibilisation au sport zéro déchet.

Inscrite dans l’économie circulaire, la Recyclerie Sportive fournit des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et le gaspillage de ressources (matières premières, eau, énergie) ainsi que la production des déchets. Il s’agit de rompre avec le modèle de l’économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) pour aller vers un modèle économique circulaire dans le domaine du sport.

L’objectif était de savoir ce que nous pouvions faire de nos sacoches en fin de vie, soit en recyclage, ce qui s’est avéré impossible à cause de la complexité des multi matières de la sacoche soit en réemploi total ou en upcycling, c’est-à-dire en réemploi partiel. Après de nombreuses recherches et investigations, la Recyclerie Sportive s’est imposée comme le partenaire le plus adéquat.

Bénédicte Geirnaert, responsable animation RSE territoriale et performance sociétale du groupe La Poste

Bénédicte Geirnaert

Responsable animation RSE territoriale et performance sociétale du groupe La Poste

La Recyclerie Sportive est apparue comme respectant les valeurs qu'attend La Poste d'un acteur de l'économie sociale et solidaire. Cette première convention de cession gratuite des sacoches courrier est la preuve de cette relation de confiance.

Jean-Pierre de Santis

Responsable RSE direction executive Services-Courrier-Colis Hauts-de-France

Favoriser l'accès à la mobilité douce

"L’objectif de la Recyclerie Sportive est de faciliter la pratique sportive par le développement du zéro déchet. Pour ce faire, l'association travaille localement dans quatre régions avec des salariés en insertion" poursuit Bénédicte Geirnaert. "La Recyclerie Sportive a, depuis avril dernier, un agrément officiel qui lui donne le droit de traiter tous les déchets des équipements matériels et sportifs ". Elle développe ainsi une activité de seconde vie des articles de sport ou de loisirs et travaille en particulier sur le monde du vélo.

La Recyclerie Sportive donnera une seconde vie aux sacoches de La Poste par le prisme de l'emploi : ces dernières seront remises en état par des stagiaires et salariés en parcours d'insertion, valorisant ainsi leur retour vers l'emploi. Elles seront ensuite vendues à petits prix dans les boutiques de réemploi de l'association.

Clément Gensane

Responsable logistique à l'association Recyclerie Sportive

La Recyclerie Sportive favorise l’accès à la mobilité douce, par la vente à des prix accessibles dans ses boutiques solidaires, la formation à la réparation ou l’apprentissage du vélo. "Le gisement des sacoches remisées est pérenne. Dans les boutiques solidaires, les sacoches recyclées seront vendues au prix symbolique de 5 à 10 euros. A cet égard, nous avons écarté les propositions d'équipements haut de gamme plus onéreux et qui ne rendait pas la mobilité douce accessible à tout le monde" conclut Bénédicte Geirnaert.

Les sacoches visées par cette convention de partenariat, une centaine à la signature le 25 mars 2022, seront redistribuées dans les boutiques solidaires de la Recyclerie Sportive implantées dans les quartiers prioritaires.