Publié le 5 septembre 2022

La Poste agit pour l’agroforesterie en Bretagne

Ecologie
Bretagne

En partenariat avec la Fondation GoodPlanet, La Poste soutient le projet de Clémence et Clément Montvoisin, 2 agriculteurs installés à Questembert dans le Morbihan. Leur objectif : planter des pommiers et poiriers au sein de leur ferme fruitière afin de vivre de leur production mais également de favoriser l'agroforesterie.

La Poste agit pour l’agroforesterie en Bretagne.

Cette année La Poste a soutenu, avec la Fondation GoodPlanet, le projet d’agroforesterie de deux agriculteurs morbihannais mené à travers la plantation d’arbres fruitiers.

L'agroforesterie est un mode d’exploitation des terres agricoles associant des arbres et des cultures. Elle présente des avantages considérables, notamment dans le domaine de la protection des sols. "Ce projet d'agroforesterie a été possible uniquement grâce au financement de La Poste" explique Clémence Monvoisin. "Ce financement nous a aidé, nous, mais aussi les fournisseurs locaux tels que notre pépiniériste. Nous avons à cœur de solliciter les acteurs locaux".

Plus de 30 projets d’agroforesterie sont soutenus par La Poste en France dont 3 en Bretagne.

La Poste en Bretagne a accompagné bon nombre d'agriculteurs, notamment 9 fermes laitières bas carbone réparties sur les 4 départements bretons.

Françoise Salathé, risk manager à La Poste

Françoise Salathé

Risk manager à La Poste

La Poste est impliquée dans de nombreux projets d'agroforesterie depuis plusieurs années. Le 1er projet breton de reforestation labellisé bas carbone a été inauguré en octobre 2020 à Brasparts, dans le parc naturel régional d’Armorique (Finistère). Un projet mené en partenariat entre La Poste, le lycée agricole du Nivot et le Centre national de la propriété forestière (CNPF). Pour le groupe La Poste, déjà engagé dans une démarche de contribution à la neutralité carbone, cet engagement est un ancrage supplémentaire au cœur des territoires français.