Publié le 28 novembre 2021

La Fondation La Poste soutient l’exposition "Écrire, c’est dessiner"

L’exposition "Écrire, c’est dessiner" est présentée au Centre Pompidou Metz depuis le 6 novembre 2021. L’échange de lettres et l’envoi de correspondances est au cœur de cette exposition : des thèmes qui font écho aux activités postales. Bénéficiant du soutien de la Fondation La Poste, "Écrire, c’est dessiner" est à découvrir jusqu'au 21 février 2022.

La Fondation La Poste s’engage en faveur de ceux qui sont exclus de la pratique, de la maîtrise et du plaisir de l’expression écrite. Mécène de l’écriture épistolaire, elle soutient l’édition de correspondances. Elle accompagne également des manifestations qui rendent plus vivants des textes en les associant à d’autres expressions artistiques et celles qui éclairent des expressions artistiques en leur associant des textes.

L’exposition "Écrire, c’est dessiner", présentée au Centre Pompidou Metz, explore le lien entre l’écriture et ses signes, et leur proximité avec la pratique du dessin

Dans cette logique, la Fondation La Poste s’est naturellement associée au projet "Écrire, c’est dessiner", en devenant mécène de l’exposition. "Conformément aux valeurs de La Poste, sa fondation d’entreprise favorise le développement humain et la proximité à travers l’écriture, pour tous, sur tout le territoire et sous toutes ses formes", rappelle Anne-Marie Jean, déléguée générale de la Fondation La Poste.

"La Fondation ancre son action dans trois grands domaines d’intérêt général : l’éducation, la solidarité et la culture qui constituent les bases du développement humain, de la vie en société et de l’ouverture au monde. Son intervention s’effectue avec comme fil conducteur l’expression écrite sous toutes ses formes. Écrire, c’est en effet pouvoir agir au quotidien, s’exprimer librement, affiner sa pensée, communiquer, échanger, mieux vivre ensemble ; c’est une pratique indispensable pour les individus et pour la société."

Les œuvres exposées illustrent comment l’arrivée d’une lettre était autrefois - il n’y a pas si longtemps - un événement considérablement plus éloquent que la réception d’un courriel. Selon l’écriture, le choix de la langue, la couleur de l’encre, l’utilisation de la feuille ou de l’enveloppe même, le destinataire pouvait déjà pressentir l’état d’esprit de son correspondant. L’humeur, le caractère ou l’âge étaient autant de facteurs faisant évoluer la graphie, des informations que les claviers ont fait disparaître.

L’exposition "Écrire, c’est dessiner", présentée au Centre Pompidou Metz, explore le lien entre l’écriture et ses signes, et leur proximité avec la pratique du dessin, opposant le monde manuscrit au monde numérique.

La Fondation se veut éclectique dans ses modes d’action. C’est pourquoi elle a décidé d’accompagner l’exposition "Écrire, c’est dessiner" que présente le Centre Pompidou Metz. De plus, l’intérêt des postiers régionaux pour l’exposition justifie le soutien que lui apporte une fondation qui se veut celle de tous les postiers.

Anne-Marie Jean

Déléguée générale de la Fondation La Poste