Publié le 11 octobre 2022

La commune du Trait fait appel à La Poste pour favoriser la rénovation énergétique

Depuis la rentrée, la ville du Trait, en Seine-Maritime, a engagé une action d’incitation à la rénovation énergétique des habitations privées avec l’aide de La Poste. Objectifs : accompagner les propriétaires avec des conseils sur les travaux à mener et identifier les sources de financements possibles.

Située en bordure de Seine, entre le Havre et Rouen, la commune du Trait a prospéré au sortir de la première guerre mondiale avec l’installation de chantiers navals pour connaître un pic démographique au milieu des années 70.

Aujourd’hui peuplée de près de 5 000 habitants, la ville dispose d’un parc immobilier vieillissant ne répondant plus aux critères énergétiques actuels.

"Tout le bâti construit il y a plus de 50 ans entre pleinement dans des objectifs de rénovation", débute Patrick Callais, maire de la commune depuis 2014. "Cela représente plus de 1  000 logements, c’est près de la moitié du nombre de foyers existant". 

"La relation des administrés avec La Poste facilite la communication "

Ce qui est intéressant, c’est que la relation entre La Poste et les administrés est déjà existante. Cela facilite la communication et rassure la population.

Patrick Callais

Maire de la commune du Trait

Le ciblage des habitations privées a été effectué par La Poste. "La campagne a commencé début septembre et s’achèvera mi-novembre", explique Patrick Callais. "Nous avons séparé la ville en 5 secteurs pour mieux gérer l’opération dans le temps". Les propriétaires ont d’abord reçu un courrier signé du maire les informant de la visite prochaine de leur facteur. Le postier s’est ensuite rendu à leur domicile pour la remise d’un questionnaire sur la consommation en énergie et sur l’isolation de leur maison.

Des conseils personnalisés

La lettre distribuée par le facteur informe aussi les riverains de la tenue de réunions publiques. À chacune de ces rencontres, un expert ALTERN (Agence Locale de la Transition Énergétique Rouen Normandie) intervient pour présenter des dispositifs d’aide.

"Cette Société Publique Locale (SPL) a été mise en place par la Métropole Rouen Normandie pour accompagner les projets des habitants", poursuit Patrick Callais. "Le conseiller présente des modes de financement octroyés par la Région, l’État ou l’ANAH (Agence nationale de l’habitat). Il propose également ses services aux personnes intéressées pour élaborer un diagnostic, donner des conseils sur les travaux à entreprendre, estimer un budget et identifier des financements accessibles en fonction des revenus du foyer et des travaux à réaliser".

34 participants à la première réunion publique

163 des 253 foyers du premier des 5 secteurs ciblés ont reçu la visite du facteur. 117 propriétaires ont répondu au questionnaire, 85 se sont dit intéressés par les mesures d’accompagnement à la rénovation énergétique et 34 ont participé à la première réunion d’information qui s’est tenue le mardi 20 septembre.

Un bilan positif et supérieur à la normale à l’heure où la flambée des prix de l’énergie et le développement durable sont dans tous les esprits. "Les participants nous ont fait part de leur satisfaction", conclut le maire. "Ils apprécient que la collectivité se soit saisie de ce sujet en amenant des solutions de financement. Notre souhait est qu’ils aillent désormais au bout de leur démarche en réalisant leurs premiers travaux".

Les propriétaires apprécient que la collectivité se soit saisie du sujet en amenant des solutions de financement.