Publié le 7 décembre 2021

La Banque Postale, unique banque française classée A pour son action climatique par le CDP

Banque et assurance
Récit
National

La Banque Postale, qui s’est engagée à devenir zéro émission nette à horizon 2040 sur ses activités bancaires, est la seule banque française et l’une des trois banques européennes à obtenir la notation A en 2021 pour son engagement en faveur du climat, par le CDP, l’organisation internationale de référence en matière d’évaluation des stratégies climat des entreprises.

Elle rejoint pour la première fois la prestigieuse « A list » de l’organisation aux côtés des 200 entreprises les plus performantes au monde dans la lutte contre le changement climatique.

CDP

L’ONG mondiale CDP a reconnu le leadership de La Banque Postale en matière de responsabilité sociétale des entreprises, en l'inscrivant sur sa prestigieuse "liste A" pour la lutte contre le changement climatique.

La Banque Postale a été récompensée pour sa gestion du risque climat, la qualité de son reporting environnemental et pour la mesure de son empreinte carbone et de ses objectifs de décarbonation scope 1, 2, 3, y compris les émissions liées à ses activités de financement et d’investissement.

La Banque Postale fait partie de la liste des 200 entreprises les plus performantes sur près de 13 000 évaluées. Le CDP utilise une méthodologie détaillée et indépendante pour évaluer ces entreprises, en leur attribuant une note de A à D- en fonction de la transparence, de la sensibilisation et de la gestion des risques environnementaux et de la démonstration des meilleures pratiques associées au leadership environnemental, comme la fixation d'objectifs ambitieux et significatifs.

Le secteur financier joue un rôle moteur dans la décarbonation de l'économie. Obtenir pour la première fois la notation A de la part du CDP et être la seule banque française à figurer parmi les 14 banques mondiales reconnues pour leur performance environnementale est un gage de reconnaissance de notre engagement en faveur d’une transition juste. La Banque Postale est totalement mobilisée pour mettre en œuvre sa trajectoire de décarbonation telle que certifiée par la SBTI en octobre dernier.

Philippe Heim

Philippe Heim

Président du directoire de La Banque Postale

C’est une grande fierté pour les équipes de La Banque Postale d’obtenir cette notation A du CDP, qui récompense le travail et la mobilisation de tous les collaborateurs de La Banque Postale, pour accompagner tous nos clients, particuliers, entreprises et institutionnels, dans la transition écologique. C’est un signal fort, qui nous encourage à poursuivre dans cette voie année après année.

Adrienne Horel-Pagès

Directrice de l’engagement citoyen de La Banque Postale

Des engagements concrets en faveur du changement climatique

D’autres agences de notation comme VE (VIGEO EIRIS) ont salué récemment les performances de La Banque Postale (première banque mondiale en juin 2021 avec une note de 75/100). Ces notations extra-financières reflètent les engagements de La Banque Postale en faveur du climat et d’une finance durable :

  • Après avoir atteint en 2018 la neutralité carbone sur son périmètre opérationnel, La Banque Postale s'est engagée à atteindre un objectif de zéro émission nette à l'horizon de 2040 - soit 10 ans avant la date limite fixée par l’Union Européenne et par les scientifiques pour l’atteinte des objectifs de l'Accord de Paris - sur l’ensemble de ses activités bancaires.

  • En octobre 2021, La Banque Postale est devenue la première banque européenne et l’une des premières institutions financières au monde à disposer de trajectoires de décarbonation validées par la SBTi (Science Based Targets initiative), organisme indépendant de référence piloté par quatre organisations internationales (dont le CDP).

  • Par ailleurs, La Banque Postale s’est s’engagée en 2021 à une sortie des énergies fossiles à horizon 2030. Néanmoins, elle accompagnera les acteurs des secteurs pétroliers et gaziers ayant annoncé un plan de sortie public de ses secteurs, validé scientifiquement. Cet engagement ambitieux a été pris en concertation avec les ONG, et s’inscrit dans la lignée des recommandations de l’Agence Internationale de l’Energie.

  • Enfin, La Banque Postale a pris l’engagement au sein de La BFI de doubler d’ici 2023 ses encours dans le financement de projets d’énergie renouvelable en les portant à 3 milliards d’euros.

Félicitations aux entreprises figurant sur la liste A de cette année. Prendre l'initiative en matière de transparence et d'action environnementale est l'une des mesures les plus importantes que les entreprises puissent prendre, d'autant plus en cette année de COP26 et du sixième rapport d'évaluation du GIEC. L'ampleur du risque que représentent pour les entreprises le changement climatique, l'insécurité de l'eau et la déforestation ne peut plus être ignoré, et nous savons que les possibilités d'action dépassent de loin les risques de l'inaction. Le leadership du secteur privé est essentiel pour concrétiser les ambitions mondiales d'un monde net zéro, positif pour la nature et équitable. Notre liste A célèbre les entreprises qui se préparent à exceller dans l'économie du futur en agissant dès aujourd'hui.

Paul Simpson

Paul Simpson

PDG du CDP