Publié le 5 janvier 2023

Handicap : La Poste confirme son engagement avec un nouvel accord social

Le 6 janvier 2023, Valérie Decaux, directrice générale adjointe en charge des ressources humaines du groupe La Poste et les organisations syndicales (CCGT, CFDT, Sud-PTT, FO, la liste Osons l’Avenir CFE-CGC / CFTC, l’UNSA-Postes) ont signé le huitième accord social en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap.

Valérie Decaux, directrice générale adjointe en charge des ressources humaines du groupe La Poste et les organisations syndicales ont signé le huitième accord social en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap

Cette signature s’est déroulée en présence de Geneviève Darrieussecq, Ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées, chargée des Personnes handicapées, Christophe Roth, président de l'Agefiph (Association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées) et Philippe Wahl, président-directeur général du groupe La Poste.

Un accord structuré autour de cinq engagements

Avec un taux d’emploi de 8,66 % en 2021, La Poste, par ce nouvel accord, confirme sa mobilisation pour la bonne intégration, le maintien en emploi, le parcours professionnel et la qualité de vie au travail des 14 000 postières et des postiers en situation de handicap.

Le huitième accord, conclu pour la période 2023-2025, reconduit les politiques mises en place et les amplifie par des innovations sociales à travers cinq engagements :

  1. Demeurer le premier employeur de personnes en situation de handicap en France et bien les intégrer tout au long de la carrière.

  2. Assurer le bon accompagnement des postiers en situation de handicap dans les parcours professionnels.

  3. Renforcer les dispositifs de maintien dans l’emploi et développer les liens avec les acteurs publics de l’emploi pour enrichir les possibilités offertes aux postiers.

  4. Maintenir un environnement de travail handi-accueillant dans l’entreprise.

  5. Développer l’accompagnement du handicap psychique au travail.

handicap - 2 personnes communiquent en langage des signes

La Poste consacrera 11 millions d’euros pendant la durée de l’accord pour garantir une bonne qualité de vie au travail aux postiers en situation de handicap. Elle continuera à leur donner la parole pour s’assurer de répondre à leurs besoins au sein de l’entreprise.

Elle s’engage également à soutenir le secteur adapté et protégé en portant ses achats à ce secteur à 52 millions d’euros en trois ans.

Premier employeur de personnes en situation de handicap en France, La Poste est fière de signer un huitième accord handicap avec les organisations syndicales. Elle confirme ainsi sa mobilisation pour la bonne intégration, la qualité de vie au travail, le maintien en emploi et le parcours professionnel et des postières et des postiers en situation de handicap.

Valérie Decaux, directrice générale adjointe en charge des ressources humaines du groupe La Poste

Valérie Decaux

Directrice générale adjointe en charge des ressources humaines du groupe La Poste

Des mesures phares au service de l'inclusion

De ces engagements découlent plusieurs mesures phares. La Poste poursuivra ses efforts de recrutement et participera à l’inclusion des personnes en situation de handicap en France avec notamment :

  • Le recrutement d’au moins 370 personnes en situation de handicap dans une variété de métiers pendant les trois ans de l’accord ;

  • Les offres d’emploi de La Poste seront handi-accueillantes ;

  • L’accueil des personnels en ESAT (établissement et service d'aide par le travail) hors les murs et en entreprise adaptée.

La Poste s’engage à mettre en œuvre des adaptations dont les postiers en situation de handicap ont besoin dans le cadre de leur évolution professionnelle.

Les postières et postiers en situation de handicap arrivant dans un établissement bénéficieront de mesures pour garantir leur bonne intégration. Une formation obligatoire correspondant au handicap du nouvel arrivant sera proposée au manager. La mise à disposition d’une fiche récapitulative des droits des personnes en situation de handicap et une sensibilisation de l'équipe au handicap seront également proposées (par exemple bénéficier d’une sensibilisation au langage des signes).

Au cours des trois ans de l’accord :

  • 11

    millions d’euros

    seront consacrés à qualité de vie au travail des postiers en situation de handicap

  • 55 %

    du budget alloué

    sera consacré au maintien dans l’emploi

  • 370

    personnes en situation de handicap

    seront recrutées

Un plan d’accueil à chaque arrivée d’une personne en situation de handicap dans une équipe sera également mis en place. Celui-ci comprend une adaptation des conditions de travail sur préconisation du médecin du travail, la prise en compte de la situation de handicap dans la procédure de sécurité ou encore un tutorat si le nouvel arrivant en exprime le souhait. Un accompagnement des postiers souffrant d’une maladie chronique, de troubles psychiques ou autistiques à travers un renforcement de la sensibilisation des postiers pour lutter contre la stigmatisation de ces handicaps est aussi proposé.

Chien guide pour personne malvoyante ou non voyante à l'Institut du Management de La Poste

Chien guide pour personne malvoyante ou non voyante à l'Institut du Management

Le maintien dans l’emploi est la priorité de la politique handicap de La Poste, au moins 55 % du budget de l’accord sera consacré aux actions en la matière (adaptation de la situation de travail au handicap, accessibilité numérique etc.). Par ailleurs, La Poste développera le recours aux dispositifs publics de maintien dans l’emploi : essai encadré, prestations d’appui spécifiques, emploi accompagné, convention de rééducation professionnelle en entreprise.

Un accord dans la continuité de la politique sociale de l'entreprise

La Poste poursuit son soutien aux postières et postiers en situation de handicap. Elle s’engage à mettre en œuvre des adaptations dont les postiers en situation de handicap ont besoin dans le cadre de leur évolution professionnelle. Enfin, La Poste poursuivra ses actions de sensibilisation auprès des collaborateurs : mise en place d’une campagne nationale de sensibilisation dans le cadre de la "Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées", opération de mise en visibilité de postiers avec un handicap invisible, organisation d’une journée "Vis ma vie avec mon handicap".