Publié le 4 mai 2022

French IoT, le jury régional s’est prononcé

Numérique
Centre-Val de Loire

Depuis plusieurs années, le groupe La Poste s’engage en faveur d’un numérique plus responsable, porteur de plus de mixité dans les équipes des start-up et s’appuyant sur la richesse de l’innovation en territoires. C’est tout l’enjeu du concours French IoT Impact x Technologie (Internet of Things, Internet des objets), dont la 8e édition se déroule depuis le mois de mars.

Le jeudi 14 avril, l’étape du jury régional se tenait à la plateforme Colissimo de Mer (Loir-et-Cher): La Poste et ses partenaires en Centre-Val de Loire ont ainsi sélectionné les start-ups lauréates au niveau régional. Elles concourront en juin lors du jury national.

En Centre-Val de Loire, la dynamique numérique se confirme avec les nombreuses candidatures des start-ups régionales au concours French IoT Impact x Technologie, programme d’accélération pour start-up porté par le groupe La Poste. Pour devenir lauréates et bénéficier d’un programme complet et personnalisé d’accompagnement de 6 mois, les start-up déposent un dossier présentant leurs projets de services numériques répondant à l’un des 4 grands défis de transformation de la société identifiés par La Poste : les services de proximité, aux territoires ou aux entreprises et professionnels, ou encore l’e-santé.  

La diversité des profils des candidats et des idées est très intéressante. Tous ont cette envie de changer le monde à leur échelle. Nous devons permettre à ces initiatives de se développer si nous voulons vivre un peu mieux au fil du temps.

Julien Chauveau

Chargé de développement économique chez DEV'UP

Passé cette première étape, c’est l’heure du jury régional. Le 14 avril, celui de Centre-Val de Loire s’est réuni pour étudier les dossiers candidats, les évaluer et sélectionner ceux qui seront proposés au jury national. Les meilleurs dossiers sont ainsi désormais entre les mains des experts métiers du groupe La Poste et de ses partenaires externes (de grandes entreprises partenaires de l’accélérateur French IoT, comme Malakoff Humanis, Pôle emploi ou SNCF Gares & Connexions) pour une dernière évaluation avant l’étape ultime des pitch, prévue pour le mois de juin. 

L’évaluation a porté sur les critères suivants : 

  • Usage/service rendu:utilité de la solution, appétence du marché 

  • Business model : marché, qualité du modèle économique, viabilité 

  • Innovation: degré d’innovation, originalité du concept

  • Technologie : qualité technique du concept, différenciation par rapport à la concurrence, faisabilité… 

  • Equipe : qualité de l’équipe porteuse du projet, légitimité, engagement 

  • Impact sociétal : impact positif du projet sur la société ou l’environnement 

5 partenaires de l'écosystème numérique régional

Cette année, 5 partenaires de l’écosystème numérique régional ont accepté de faire partir des membres du jury. L’occasion pour chacun d’entre eux de revendiquer, auprès des start-ups et du groupe La Poste, qu’ils soutiennent toutes les innovations sociétales et environnementales à impacts sur la région.

  • Antoine Coinde : directeur du site de la création et de l’innovation à Mame (Tours) 

  • Julien Chauveau : membre de Loir&Cher Tech et chargé de développement économique chez Dev’up 

  • Guillaume Vanneste : Directeur  de la Digital Loire Valley 

  • Anne Villieu : responsable du pôle entreprise et entrepreneuriat à la Technopole d’Orléans 

  • Marie Dargaisse : co-fondatrice du HQ Tours 

  • Charles Couté, délégué au développement régional du groupe La Poste en Centre-Val de Loire 

French IoT 2022, une 8e édition 100% engagée pour répondre aux grands défis de notre société

Accompagner la transition numérique de la société, tel est l’un des grands enjeux du plan stratégique « La Poste 2030, engagée pour vous ». Parmi les illustrations concrètes, le concours French IoT Impact x Technologie se distingue en territoire par son action ciblée vers les start-ups. A l’issue de ce concours, les start-ups lauréates intègrent la communauté French Iot. 

Chaque année, ce programme apporte ainsi un soutien aussi bien financier que logistique à des start-up partageant ses valeurs : la technologie au service de l’humain et en réponse à des enjeux globaux de la société. 

 

Soutenir l’entreprenariat au féminin dans le numérique 

Alors que les femmes ne représentent que 33% des salariés dans les métiers du numérique et 9% des dirigeants de start-up, La Poste poursuit son engagement en faveur de l’égalité professionnelle en menant notamment des actions pour encourager la place des femmes dans le numérique. 

Un nouvel appel à candidature dédié aux start-up dirigées par des femmes, #FemmesduNumérique, et axées sur l’innovation numérique responsable a été lancé avec le concours de la plateforme de financement participatif KissKissBankBank. Il vise à soutenir les initiatives de femmes entrepreneures qui développent des solutions innovantes dans le numérique.  

Cette année, en région Centre-Val de Loire, deux projets sont proposés aux votes des internautes sur la plateforme KissKissBankBank depuis le 2 mai.