Publié le 22 août 2021

Factrice-guichetière : le goût du contact et du service

Développement Territorial
Nouvelle Aquitaine

Depuis 4 ans, Gabrielle Haidopoulo partage son temps entre ses fonctions de factrice et de chargée de clientèle au bureau de poste de Verrières, ville de 1 000 habitants située dans la Vienne. Son métier de factrice-guichetière permet d'assurer l’ensemble des services du bureau, y compris bancaires, mais aussi la partie distribution. Une fonction polyvalente participant au maintien de la présence postale sur l'ensemble du territoire.

Du lundi au vendredi, dès 9 heures, Gabrielle réceptionne sa tournée courrier préparée par une collègue factrice du centre Courrier de Montmorillon. Après avoir vérifié ses colis, objets et recommandés, elle enfourche son vélo pour commencer la distribution. À 11h30, Gabrielle réintègre le bureau durant 30 minutes afin de permettre aux clients de profiter du départ courrier. À 12h30, reprise de la tournée jusqu’à 13h20, avant un retour au bureau de poste de 14h30 à 16h30. Ce rythme et cette grande variété de tâches, Gabrielle les a choisis.

C’est en 2017, après 10 années passées à occuper le poste de factrice, qu’elle a franchi le pas. "J’ai vu le poste de facteur-guichetier comme une opportunité d’apprendre un nouveau métier tout en conservant l’activité de factrice qui me plaisait." Formée pendant deux mois au métier de chargé de clientèle, elle s’épanouit désormais au sein du bureau de Verrières qui bénéficie d'une augmentation de sa fréquentation grâce à la confiance tissée avec ses clients. Créé en 2011, ce modèle "hybride" est une forme de présence postale alternative proposée prioritairement dans les territoires ruraux ou dans les zones à faible densité. 164 facteurs-guichetiers sont actuellement en activité en Nouvelle-Aquitaine.

Un rôle de lien social essentiel

Au niveau national, plus de 1 000 communes bénéficient de ce dispositif répondant à la baisse des volumes du courrier combinée à celle de la fréquentation des bureaux de poste. A travers ce métier, le Groupe repense les modalités de sa présence en milieu rural afin de garantir proximité et offre de services de qualité à ses clients. Les facteurs-guichetiers sont aujourd’hui un millier en France à partager leur temps de travail entre une activité de facteur et une activité de chargé de clientèle en bureau de poste. Grâce à un accord tripartite signé le 29 juin dernier entre le secrétariat général du Groupe, la branche Service-Courrier-Colis et la branche Grand Public et Numérique, la fonction de facteur-guichetier va être renforcée et leur nombre sera multiplié par deux d’ici 2023.

L’accueil en bureau de poste renforce le lien que nous avons avec les clients en tant que facteur. Le métier de facteur-guichetier nous permet d’apporter des solutions à de nouvelles demandes. Quand on a le sens du service et qu’on aime être utile, c’est la fonction idéale.

Gabrielle Haidopoulo

Factrice-guichetière