Publié le 25 septembre 2022

Examen du code bateau : La Poste présente au Grand Pavois

Ce 27 septembre, La Poste sera présente au Grand Pavois de La Rochelle, événement majeur du calendrier nautique international. L’occasion pour le groupe de présenter à l’ensemble des visiteurs son offre en matière d’épreuves théoriques du permis bateau, répondant à une forte demande.

Reconnu opérateur par le Ministère de la Mer, La Poste fait passer depuis le 1er juin 2022 les épreuves théoriques du permis bateau.

Dans certains départements, comme en Gironde, il y avait des délais d’attente relativement longs pour les candidats. Et en cas d’échec, ils devaient de nouveaux attendre. Ce n’est plus le cas aujourd’hui grâce aux 1  700 sessions ouvertes et 8 200 places proposées chaque semaine par le groupe sur l’ensemble du territoire.

Christine Migotto

Animatrice ETG bateau

En Nouvelle-Aquitaine, les futurs navigateurs peuvent s’inscrire aux sessions de code dans l’un des 108 sites postaux à leur disposition, qu’il s’agisse de valider le permis bateau option "côtière" pour la navigation en mer ou  "eaux intérieures" pour la navigation fluviale. Pour Christine Migotto, qui anime cette activité pour La Poste sur l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine, cette offre "simplifie le passage de l’examen du code bateau dans une région où la culture maritime est particulièrement ancrée et la demande forte". Avec plus de 750 km de côtes, de nombreux lacs et plans d’eau, la région est une terre propice pour les navigateurs. Elle est d’ailleurs la 3ème région française où la voile est la plus pratiquée¹.

Des sessions au plus près des candidats, réparties sur tout le territoire

Que ce soit à Felletin dans la Creuse ou au cœur des Pyrénées-Atlantiques à  Bedous, les sessions du code bateau proposées par La Poste se déroulent, comme pour le code de la route, au plus près du domicile des candidats. Un avantage considérable comme l’explique Claire Guiot, responsable du Moto-auto-bateau-école CER à Beautiran (33) :

"Avant la mise en place des sessions organisées par La Poste, nos élèves devaient effectuer en moyenne une heure de déplacement pour se rendre sur leur lieu d’examen situé sur le bassin d’Arcachon. Comme le bassin est une zone très touristique, ce temps de déplacement pouvait être doublé en période estivale. Aujourd’hui, le centre d’examen est à peine à trois minutes de notre établissement."

Travailler avec un interlocuteur proche, disponible et attentif à nos attentes est très appréciable.

Session du code bateau organisée à Périgny (17) - Copyright : Aurélien Capdeville

Un gain de temps précieux pour les candidats qui gagnent également en fluidité. "Désormais, nos élèves peuvent choisir le lieu et la date de leur examen alors qu’auparavant ils leur étaient imposés. La majorité des candidats gère leur inscription en toute autonomie. C’est très confortable pour eux comme pour nous car cela simplifie la gestion des dossiers", poursuit Claire Guiot. Une simplification à laquelle s’ajoute le bénéfice d’une relation de proximité essentielle pour elle : "Travailler avec un interlocuteur proche, disponible et attentif à nos attentes est très appréciable."

Les candidats ont la possibilité de passer l’examen en groupe ou seul dans un des 33 sites individuels de la région. A la barre, 400 postiers aquitains, habilités et formés à l’exercice, animent les sessions. Les épreuves sont corrigées par le Ministère de la Mer. Le résultat est transmis au candidat par mail et envoyé également au bateau-école.

  • 106

    Centres d’examens

    dont 75 sites collectifs et 33 sites individuels

  • 400

    postiers aquitains

    habilités pour faire passer les examens

  • 1 700

    sessions

    ouvertes par semaine