Publié le 25 septembre 2022

Des premiers tests réussis pour Carreta, le véhicule autonome d'aide au facteur

Première expérimentation nationale d'un véhicule automatisé dédié à la logistique urbaine, Carreta a franchi cet été une nouvelle étape, en réussissant les tests d’usage en réel pour La Poste, dans le centre de Montpellier. Celui-ci participera aux livraisons des colis et du courrier pour La Poste et aux livraisons de produits alimentaires pour la STEF¹. Une solution de logistique urbaine innovante et durable.

En septembre 2021, le projet Carreta, appui logistique au livreur ou collecteur qui permet de réduire l’utilisation de véhicules dans le cœur de ville, était lancé dans la ville de Montpellier en collaboration avec Montpellier Méditerranée Métropole.

Après quelques mois d’études techniques et cartographiques par le fabricant du droïde, Twinswheel, et de demandes d’autorisation de circulation, une deuxième étape a été franchie cet été dans le cadre d’une expérimentation de cas d’usages en situation réelle.

Durant la première semaine de juillet 2022, habitants et touristes ont pu croiser ce véhicule autonome, aux couleurs de La Poste, dans le quartier d’Antigone, à Montpellier.

Des tests grandeur nature ont été réalisés pendant quelques jours, au cours desquels le droïde a assuré :

  • La livraison d’instances au bureau de poste d’Antigone

  • La livraison de sacs de dépôts relais pour 2 tournées facteur

  • Le relevage de courrier et colis au bureau de poste

  • La collecte de 2 clients sur le secteur d’Antigone (URSSAF et ACTION LOGEMENT)

Carreta a passé ces premiers tests en réel sans incident technique. Ce véhicule de logistique urbaine en mode autonome, devrait alimenter des facteurs en tournée, servir de boîtes aux lettres mobiles, collecter des colis chez les commerçants ou faire transiter des plis entre bureaux de poste.Il pourra accompagner la livraison "verte" dans les zones à faible émission (ZFE). Montpellier a effectivement lancé le 1er juillet 2022 la première phase de mise en place de sa ZFE, périmètre dans lequel la circulation des véhicules les plus polluants est limitée ou interdite. 

Les expérimentations de cas d’usages de Carreta par La Poste se poursuivront dans le quartier d’Antigone jusqu’à fin 2022 puis dans le quartier de l’Écusson en 2023. Ce projet vient illustrer l’un des axes de la convention de logistique urbaine entre le groupe La Poste et Montpellier Méditerranée Métropole, adoptée en conseil métropolitain le 26 juin dernier : participer au test et au développement de nouveaux modèles de services de logistique urbaine. 

Carreta a passé ses premiers tests en réel sans incident technique. Ce véhicule de logistique urbaine en mode autonome devrait alimenter des facteurs en tournée, servir de boîtes aux lettres mobiles, collecter des colis chez les commerçants ou faire transiter des plis entre bureaux de poste. Il pourra accompagner la livraison "verte" dans les zones à faible émission (ZFE).

Michaël Delafosse

Maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole

1ère expérimentation nationale d'un véhicule automatisé dédié à la logistique urbaine

Carreta figure parmi les 16 expérimentations nationales retenues par l’Etat pour évaluer les opportunités de développement de la filière véhicule autonome en France. C’est le seul projet sélectionné au niveau national sur la thématique de la logistique urbaine, avec un financement dans le cadre du programme des investissements d’avenir (PIA) confié à l’ADEME. 

Montpellier Méditerranée Métropole s’est entourée de partenaires aux savoir-faire complémentaires pour mener à bien ce projet : TwinswHeel, start-up occitane qui conçoit et fabrique les véhicules de logistique à Cahors, CARA, le pôle de compétitivité expert dans le transport collectif de personnes et dans le transport de fret, STEF, leader européen des services de transport et de logistique sous température contrôlée et La Poste, pour les cas d’usage, ainsi que Mobis, Mines-Télécom d’Alès, l’Université de Montpellier et la Chaire internationale Cit.Us. 

L’expérimentation permet d’évaluer l’intérêt et les impacts d’une logistique urbaine automatisée et donc de mesurer l’intérêt sociétal et économique ainsi que l’acceptabilité par les populations de l’utilisation de tels droïdes de logistique. 

(1)Leader européen des services de logistique et de transport sous température contrôlée, STEF est le trait d'union entre les univers de l'agro-alimentaire et de la consommation.