Publié le 30 mars 2022

Coup de cœur #FemmesduNumérique 2022 : retour d'expérience de Spot on travel

Numérique
Grand Est

Chloé Guilfoyle est la lauréate 2021 - Grand Est et national - des Coups de cœur La Poste #FemmesduNumérique : le concours qui s’adresse à des femmes entrepreneures portant un projet innovant dans le numérique ou une solution au service du numérique. Du 7 mars au 8 avril 2022, celles-ci ont à nouveau la possibilité de déposer leurs candidatures en ligne dans le cadre de la 4e édition du concours. En cette occasion, Chloé Guilfoyle, fondatrice de Spot on travel, revient sur sa collaboration menée avec La Poste, riche en expériences.

Chloé GuilfoyleFondatrice de Spot on travel
1

Qu’est-ce qui vous a incité à participer au concours La Poste #FemmesduNumérique 2021 ?

1

Chloé Guilfoyle : Lorsque je me suis lancée en avril 2021 pour développer mon projet Spot on travel, je me suis renseignée sur les accompagnements possibles en tant qu’entrepreneure. J'ai alors appris l'existence du concours "Coup de cœur #FemmesduNumérique" de La Poste via une newsletter dédiée aux femmes entrepreneures et j'ai postulé pour la région Grand-Est.

2

Le concours vous a ouvert les portes d’une campagne de financement participatif sur KissKissBankBank. Comment s’est passée cette étape ?

2

Chloé Guilfoyle : Les personnes avec qui j'étais en contact étaient très réactives et nous ont parfaitement guidés. Pour nous, l’accompagnement a surtout porté sur l'animation de notre campagne, qui a duré 45 jours. Nous avons appris à tenir un rétro-planning pour susciter l'intérêt autour de notre projet qui a d’ailleurs été mis en avant dans la newsletter Kisskissbankbank. C’est ainsi que nous avons réussi à atteindre 200 % de notre objectif de collecte de fonds.

3

Cette expérience s’étend sur plusieurs mois : comment s’est passée cette période pour vous ?

3

Chloé Guilfoyle : Elle a permis à Spot on travel de sortir de l'ombre, de confronter le projet au public. Nous avons aussi pu poser les premiers jalons et avancer plus rapidement que prévu. Lors du concours, j’ai été vraiment soutenue par La Poste avec la réalisation d'une vidéo, de contenus et la mise à disposition de contacts. Cela m'a permis de communiquer sur mon réseau professionnel et ouvert d’autres portes. Le programme French IoT nous a apporté des axes d'amélioration, il a souligné des points que nous n'aurions pas vu. Bénéficier de ces retours, c’est vraiment intéressant. Quand on a un projet, on a envie qu'il soit parfait à sa sortie. French IoT a été un vrai coup de pouce.

4

Concrètement, comment s'est traduit ce coup de pouce ?

4

Chloé Guilfoyle : Le Coup de cœur #FemmesduNumérique nous a permis d'asseoir notre légitimité et d’être suivis par d'autres partenaires. Nous avons également gagné la dotation de La Poste : c’est important quand on lance un projet parce qu'il faut mettre du carburant dans la machine pour continuer à avancer. Côté financier, nous avons obtenu un accord avec la BPI et la région Grand Est a débloqué une bourse. Cet aspect nous permet de nous différencier d'autres projets et de sortir du lot. Cela nous a également permis de nous rapprocher des acteurs du tourisme, au niveau régional, départemental et local. Ce concours nous a montré que de nombreuses personnes sont volontaires pour nous aider à structurer nos projets. Je crois beaucoup à l'entraide et au partage de l'expérience et j'encourage d'autres femmes à postuler au concours Coups de Cœur #FemmesduNumérique.

5

Quels conseils donneriez-vous à une femme entrepreneur qui envisagerait de participer au concours 2022 ?

5

Chloé Guilfoyle : Je lui dirais qu'on ne peut pas tout maîtriser. Mon premier conseil est donc de bien s'entourer. Mon associée a des compétences complémentaires. C'est enrichissant d'avoir une personne qui peut challenger vos idées. L'autre conseil que je donnerais, c'est de soumettre le projet à ses proches et à des experts, pour se remettre en question, sortir de son nid, voir plus loin, plus large.

6

Un an après votre nomination, quel constat pouvez-vous tirer ?

6

Chloé Guilfoyle : Je me suis récemment posée la question : qu'avons-nous accompli depuis un an ? Et je me suis aperçue que la liste des tâches accomplies est longue et j'en suis très fière. Nous étions deux au début de notre aventure et nous sommes maintenant une équipe d'une dizaine de personnes. Nous nous sommes aussi fait incuber chez le plus gros incubateur du Grand Est peu avant le concours et nous avons depuis intégré un programme européen. Cela évolue très vite pour Spot on travel.

7

Quelle est la prochaine étape pour votre projet ?

7

Chloé Guilfoyle : Les éditions Larousse nous ont contactés pour préparer un guide qui portera sur "Découvrir la France en van". L'idée était de sortir l'application avec ce livre fin avril 2022. Des objectifs qui se concrétiseront le mois prochain !

Spot on travel

C’est en cherchant une façon de voyager plus locale et responsable que Chloé Guilfoyle a décidé d’acheter un fourgon aménagé pour crapahuter aux quatre coins de la France. Insatisfaite des outils existants pour trouver les meilleurs spots, elle décide d’y  remédier en créant, début 2021, Spot on travel : une solution numérique en faveur d’un tourisme de proximité qui valorise les territoires et propose des alternatives hors des sentiers battus.

En savoir plus