Publié le 3 avril 2022

Cadaujac : une plateforme Colissimo nouvelle génération ouvrira fin 2023

La Poste investit 40 millions d’euros dans le département de la Gironde (33) pour la création d’une nouvelle plateforme de tri et de livraison Colissimo à Cadaujac, en remplacement de l’actuelle plateforme colis de Bègles. Les travaux ont débuté en février 2022 pour une ouverture du site prévue fin 2023.

La plateforme Colissimo Aquitaine est l’une des dernières réalisations du premier volet de modernisation industrielle dans lequel La Poste a investi 450 millions d’euros pour transformer son outil industriel et logistique afin accompagner la croissance du e-commerce.

Photo non contractuelle

Objectif : se doter des moyens de livrer plus de colis, plus vite et de manière plus écoresponsable. Ce projet d’avenir, en faveur du développement économique de la région, concourra, comme l’ensemble du maillage des plateformes nouvelle génération, aux objectifs de livraison des colis en J+1. La plateforme devrait traiter 50 millons de colis par an dès son ouverture. Plus grand que celui de l’actuelle plateforme de Bègles, le site se situera sur la commune de Cadaujac, à proximité des principaux axes routiers et autoroutiers du département.

Une première plateforme mixte

Le fait de combiner l’activité classique de tri des colis avec l’activité de préparation et de départ des tournées nous permet d’être très vertueux grâce à l’optimisation des maillons de la chaîne de distribution. La plateforme permettra de livrer directement depuis le site jusqu’à 10 000 colis par jour sur la région sud de Bordeaux. La plateforme Colissimo Aquitaine sera la première plateforme conçue dès l’origine pour intégrer l’activité livraison.

Yann Briand

chef de projet

La plateforme Colissimo Aquitaine sera équipée d’un trieur de dernière génération capable de trier jusqu’à 19 000 colis par heure, presque deux fois plus que l’équipement actuel. Cet équipement ultra moderne permettra également de réaliser directement la préparation des tournées de livraison au plus près du tri des colis, garantissant ainsi les délais de livraison et une empreinte carbone réduite.

"Le transport des colis est quant à lui optimisé grâce à de nouveaux matériels et processus correspondant aux derniers standards logistiques mondiaux, tels que des convoyeurs télescopiques, dotés d’extensions articulées, "express snoot", déployés à l’intérieur de la remorque ou de la caisse mobile, au plus près de l’opérateur, pour l’aide au déchargement des colis" explique Yan Briand, chef de projet.

Une certification Haute Qualité Environnementale

Le mode de chargement des camions en vrac combiné à l’utilisation des caisses mobiles permettront également d’optimiser le remplissage des camions en emportant en moyenne 30% de colis en plus par rapport à une semi-remorque.

Pleinement engagée dans la transition énergétique, cette plateforme contribuera ainsi à la politique environnementale menée par la commune de Cadaujac et l’agglomération bordelaise en faveur d’une économie décarbonée et économe en ressources.

"La construction de la nouvelle plateforme permet de réhabiliter un ancien entrepôt industriel et vise la certification Haute Qualité Environnementale Bâtiment Durable de niveau Performant" conclut Yann Briand.

La plateforme Colissimo Aquitaine, en quelques chiffres-clés.

  • 40

    millions d'euros

    investis dans la plateforme

  • 22 500 m²

    composent la superficie du hall de production

  • 19 000

    colis

    seront triés par heure