Publié le 5 septembre 2021

Banne et Malbosc en Ardèche : La Poste participe au reboisement

Ecologie
Auvergne-Rhône-Alpes

Ravagées par des incendies en 2014 et 2015, des parcelles de forêts situées sur les communes de Banne et de Malbosc en Ardèche sont actuellement reboisées dans le cadre du label Bas-Carbone. En déplacement dans la région le 27 août dernier, Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique, est venue saluer cette opération menée par La Poste et rappeler la nécessité de ce label.

Lancé par l’État en 2019, le label Bas-Carbone permet de certifier des projets français de réduction d’émissions de gaz à effet de serre et de séquestration carbone. Fer de lance de la transition écologique et énergétique, Le Groupe La Poste a contribué à l’émergence du label Bas-Carbone en finançant des projets de reboisements dont celui de la forêt de Malbosc en Ardèche.  

Dans le cadre du Programme "Climat + Territoires", Le Groupe La Poste et La Banque Postale ont ainsi financé 30 projets de préservation des écosystèmes naturels, dont 4 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, pour boiser des parcelles et améliorer la gestion forestière où déployer des pratiques agricoles bas carbone. Sur les 6 projets pilotes Bas-Carbone de gestion forestière, 3 sont situés en Auvergne-Rhône Alpes : en Ardèche sur les communes de Malbosc et Banne, dans le Rhône à Ancy et dans le Puy-de-Dôme à Youx. 

La Poste est neutre en carbone depuis 2012 avec un engagement de réduire ses émissions de CO2 de 30 % d’ici 2025.

Le reboisement de 7,5 hectares de la forêt de Malbosc, ravagée par le feu en 2014 et 2015, est un exemple concret des actions menées par La Poste. L'objectif de cette opération : séquestrer 697 tonnes de CO2 sur 30 ans. "Des entreprises, des associations ou encore des particuliers peuvent financer des projets de captation de carbone. Nous en sommes à 300 mille tonnes de CO2 évités" explique Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique.

"Grâce à ce type de projet, nous pouvons aussi, comme le fait notre ministère, compenser les vols en avion que nous sommes obligés de faire. C'est bon pour l'environnement, c'est bon pour la forêt".

Le reboisement, en bref

Le reboisement est l’opération qui permet la replantation sur des terres forestières qui ont subi des dégâts lourds à la suite de tempêtes, incendies ou dépérissements intenses, afin de reconstituer des terres forestières viables. Le projet consiste en une reconstitution de forêts détruites par les incendies du 2 septembre 2014 (Banne) et du 21 juillet 2015 (Malbosc) dans les Cévennes ardéchoises. Une partie du reboisement s’est réalisée avec l’essence emblématique qu’est le pin de Salzmann, tandis que le reste du projet a consisté en une expérience innovante et inédite pour la région avec un reboisement associant dix essences de feuillus mélangés.