Publié le 15 novembre 2022

Anthony Passeron, lauréat du prix Wepler-Fondation La Poste 2022

Le jury du prix Wepler-Fondation La Poste a décerné le prix à Anthony Passeron, auteur de son premier roman Les Enfants endormis, paru chez Globe, et la mention spéciale à Lucie Rico pour son deuxième roman GPS, édité chez P.O.L.

Le 14 novembre, dans la brasserie parisienne Wepler, le jury de la 25e édition du Prix Wepler Fondation La Poste, présidé par Marie-Rose Guarnieri, a attribué le prix Wepler à Anthony Passeron, auteur de son premier roman Les Enfants endormis, paru chez Globe, et la mention spéciale à Lucie Rico pour son deuxième roman GPS, édité chez P.O.L. Anne-Marie Jean, déléguée générale de La Fondation La Poste, a remis les chèques aux lauréats (10 000 euros pour le Prix Wepler Fondation La Poste et 3 000 euros pour la mention spéciale).

Le prix Wepler est un prix littéraire créé en 1998 à l’initiative de la librairie des Abbesses, avec le soutien de la Fondation La Poste, et de la Brasserie Wepler. Il distingue chaque année, au mois de novembre, un auteur contemporain. Il fonctionne avec un système de jury tournant composé de professionnels et d'amateurs.

Le prix Wepler 2022

Déjà lauréat du prix Première Plume, Anthony Passeron, 39 ans, est professeur d'Histoire-Géographie et Français à Nice.

Son premier roman, qui figurait dans la sélection du prix Envoyé par La Poste, est un récit de filiation qui entrecroise l'enquête sociologique et l'histoire intime.

La narration se déroule dans l'arrière-pays niçois, quarante ans après la mort de son oncle Désiré, l'auteur interroge le passé de sa famille, depuis l'ascension sociale de ses grands-parents bouchers pendant les Trente glorieuses jusqu'à l'apparition du sida et la lutte contre la maladie dans les hôpitaux

Les enfants endormis, roman d'Anthony Passeron, lauréat du prix Première Plume.

La mention spéciale 2022

Le Prix Wepler-Fondation La Poste récompense une œuvre littéraire contemporaine inclassable. Il salue également l’audace et la singularité d’un second titre par l’attribution d’une mention spéciale, attribuée cette année au roman GPS.

Pour son deuxième roman, figurant dans la première sélection du prix Femina, Lucie Rico, 34 ans, démêle les liens qui unissent les amitiés féminines adolescentes et explore ce qu'il en reste quinze ans après.

Le roman GPS plonge dans les méandres de la psyché d'une jeune femme éprouvée par une époque, celle du chômage et du tout numérique, qui lui fait littéralement perdre la tête.

Fondation La Poste

La Fondation d'entreprise La Poste favorise le développement humain et la proximité à travers l'écriture, pour tous, sur tout le territoire et sous toutes ses formes. Ainsi, elle encourage avec un souci de qualité et d’éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’écriture pour tous.

En savoir plus
La Fondation d'entreprise La Poste favorise le développement humain et la proximité à travers l'écriture.

A lire aussi