Publié le 21 février 2022

Angers : Un réseau de chaleur biomasse cofinancé par La Banque des Territoires et La Banque Postale

La Banque des Territoires, dont l’une des priorités est de soutenir le développement des projets portés par les collectivités locales pour des territoires plus durables, a accordé un prêt "Relance Verte" de 2,5 M€ à la société publique locale Alter Services pour la création d’un réseau de chaleur biomasse à Angers. Ce financement a été complété d’un second prêt de 2,5M€, consenti par La Banque Postale.

Ces deux prêts sont destinés à financer le 6ème réseau de chaleur biomasse implanté à Angers. Ils ont été signés le 27 janvier dernier par Jacques-Olivier Martin, Adjoint au maire d’Angers, chargé de la voirie, du stationnement et des bâtiments, président directeur général d’Alter Services, Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires et Anne-Sophie Lajeunesse, directrice régionale Territoires de La Banque Postale.

La Banque Postale est aujourd’hui la première banque européenne à avoir une stratégie de décarbonation conforme aux Accords de Paris validée selon une méthode scientifique de référence. Son ambition est de réduire son empreinte carbone liée à ses activités directes et d’accompagner les projets de transition énergétique de ses clients grâce notamment aux financements responsables. Ce nouveau prêt consenti par La Banque Postale est un exemple concret de notre engagement auprès des collectivités locales.

Anne-Sophie Lajeunesse

Directrice régionale Grand Ouest La Banque Postale

Ce projet d’un montant total de 14,5 M€ s’inscrit dans le cadre de la rénovation urbaine engagée sur le quartier Montplaisir (12 000 habitants) à Angers. Il vise à apporter aux résidents de ce quartier d’habitat social une énergie fiable, durable et financièrement compétitive.

Ce réseau de chaleur desservira également plusieurs équipements publics présents dans le quartier : salle de sport, piscine, groupes scolaires Voltaire et Paul Valéry, bureaux des services techniques de la ville d’Angers. Il sera alimenté par une nouvelle chaufferie biomasse approvisionnée en plaquettes de bois bocagères et forestières issues de filières locales exploitées dans un rayon de moins de 100 km.

1 900 logements raccordés à ce nouveau réseau

Au total, ce sont 1 900 logements dont 1 400 logements sociaux du quartier Montplaisir, qui seront raccordés à ce réseau irrigant le quartier sur plus de 8 kilomètres. A l’échelle du quartier, le programme de renouvellement urbain engagé inclut la reconfiguration des espaces publics, la reconstruction de logements et d’espaces commerciaux sur la place de l’Europe et l’arrivée du tramway au cœur du quartier en 2023.

La Banque des Territoires nous apporte un soutien financier de bout en bout sur ce projet, depuis les premières études préalables en 2017 jusqu’à la mise en œuvre opérationnelle matérialisée aujourd’hui par ce financement.

Christophe Béchu

Maire d’Angers et président d’Angers Loire Métropole

Multiplier par 5 l’énergie produite

Les réseaux de chaleur, mis en place par les collectivités sur leurs territoires notamment afin de chauffer des bâtiments publics et privés à partir d'une chaufferie collective, permettent de mobiliser d'importants gisements d'énergie renouvelable difficiles d'accès ou d'exploitation, notamment en zones urbaines (bois-énergie, géothermie, chaleur de récupération...). Le projet de loi de transition énergétique à l'étude prévoit qu'ils distribuent 5 fois plus d’énergie d’origine renouvelable ou de récupération en France en 2030 par rapport aux niveaux de 2012.

En savoir plus