Publié le 7 mars 2022

Besançon : L'innovation Open Payment s'invite dans les transports

La Banque Postale s’engage aux côtés de Grand Besançon Métropole, de l’opérateur de transport Keolis et de l’entreprise Kuba, l’un des leaders mondiaux de la billettique, pour déployer une solution d’Open Payment dans les transports de l’agglomération bisontine. Une innovation permettant d'utiliser sa carte bancaire en guise de ticket de transport.

À l’heure où le paiement sans contact s’ancre dans le quotidien des Français, l’Open Payment permet à un usager d’utiliser sa carte bancaire ou son smartphone en tant que titre de transport, sans abonnement ou inscription préalable.

À Besançon, acheter son titre de transport puis le composter en montant dans le bus ou le tram fait partie désormais du passé. "Au lieu de présenter un billet ou une carte d’abonnement dans les bus et les tramways, les voyageurs pourront directement passer leur carte bancaire sans contact devant le valideur, afin de régler leur trajet », explique Adrien Naudet, chef de projet chez Kuba, l’entreprise bisontine qui a mis en place le dispositif, à la demande de Keolis Besançon Mobilités.

Cette solution monétique est innovante, elle est aussi complexe car exige une opération sécurisée extrêmement rapide, basée sur la technologie sans contact NFC.

La Banque Postale développe une expertise dans le domaine de l’Open Payment comme acquéreur monétique, avec une offre conçue de bout en bout avec ses partenaires. Elle a été la première banque française à mettre en place la solution d’Open Payment du GIE Carte Bancaire dès 2019, qu’elle a déjà déployée sur les métropoles d’Amiens et de Rennes ainsi que sur les liaisons aéroportuaires d’Orly et de Roissy. La Banque Postale est fière d’être partenaire de la ville de Besançon dans le cadre de ce projet de mobilité durable, porteur de valeurs fortes en matière d’innovation et d’écologie.

Michel Rouault

Directeur régional Centre-Est La Banque Postale

Pour le voyageur, tout est plus fluide : pas de file d’attente, pas de téléchargement d’application ou d’inscription préalable, pas d’émission de ticket ou de reçu... La facturation intervient a posteriori avec le tarif le plus avantageux en fonction de la combinaison des parcours effectués.En guise de paiement, smartphones et montres connectées équipés de la technologie NFC peuvent également être passés devant le valideur. En cas de contrôle, le voyageur n’a ainsi qu’à présenter sa carte bancaire aux contrôleurs dotés d’un nouveau matériel.

Pour l’Open Payment à Besançon, il s’agit pour La Banque Postale de gérer les flux monétiques sans contact dans les transports en commun. Elle est la première banque en France à déployer la solution Open Payment avec carte bleue.